« Le 15 mars, les médecins doivent manifester avec le même but, obtenir le retrait de la loi de santé », affirme l’UFML

« Le 15 mars, les médecins doivent manifester avec le même but, obtenir le retrait de la loi de santé », affirme l’UFML

19.02.2015
  • 1424344934588018_IMG_148077_HR.jpg

    « Le 15 mars, les médecins doivent manifester avec le même but, obtenir le retrait de la loi de santé », af...

Opposant de la première heure à la réforme de Marisol Touraine, l’Union française pour une médecine libre (UFML) savoure la tournure prise par la contestation contre le projet de loi de santé. Les syndicats de médecins libéraux représentatifs ont tous appelé à défiler aux côtés des internes et des chefs dans les rues de la capitale, dimanche 15 mars prochain.

« Cela fait des mois que nous alertons des dangers de ce projet de loi, explique le président de l’UFML, le Dr Jérôme Marty. Et tout ce que nous dénoncions sur le tiers payant, l’étatisation du système ou le risque de rupture du secret médical, est aujourd’hui condamné par tout le monde. »

L’heure est à la rue

Le chef de file de l’association estime que la concertation ouverte par le ministère de la Santé avec les médecins libéraux pour tenter d’amender le projet de loi n’a que trop duré. « Les négociations n’ont rien amené et n’amèneront rien, assure-t-il. Les syndicats ont eu raison de quitter le groupe de travail sur le service public hospitalier et seraient bien inspirés de quitter tous les groupes ! L’heure est à la rue. »

Avant la manifestation nationale, le Dr Marty espère que les syndicats seront tous unis pour demander le retrait du projet de loi de santé. « Aujourd’hui, certains syndicats demandent un aménagement du texte. Nous, nous souhaitons son retrait pour obtenir sa réécriture entière. Le peuple médical va se retrouver dans la rue le 15 mars. Il faut que tout le monde manifeste dans le même but. »

Le président de l'UFML veut croire que l’ampleur de la mobilisation permettra d’obtenir gain de cause avant l’examen en commission des Affaires sociales à l’Assemblée programmé le 17 mars. Et peut-être plus. « Nous voulons un changement de ministre, car Marisol Touraine n’a cessé d’exprimer du mépris pour les médecins. On n’arrivera plus à rien avec elle », tranche le Dr Marty.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 32 Commentaires
 
21.02.2015 à 12h35

« Les Enarques qui nous gouvernent sont en train d'étatiser la médecine et aucun "dialogue" n'est de mise tout est prévu d'avance blocage du C a un taux ridiculement misérable numerus clausus , puis R Lire la suite

Répondre
 
20.02.2015 à 12h44

« MST est une femme sournoise qui s'est bien gardée de parler du TPG quand elle a lancé les CAS, qui n'étaient qu'un prélude pour faire disparaitre le secteur 2 en se servant des mutuelles. »

Répondre
 
20.02.2015 à 11h54

« Il faut que les médecins retraités se joignent à la manif. »

Répondre
 
21.02.2015 à 19h24

« Papi
oui
tu vas à la manif pour "la loi Touraine"
hein, mais tu sais bien que je suis retraité et que je vais à la pêche , c'est mon jour de congé en plus ! Moi j'ai tout donné et j'ai rien reçu ! Lire la suite

Répondre
 
20.02.2015 à 08h35

« La grande majorité des médecins ne sont pas syndiqués, ils se méfient à juste titre de leurs Confrères censés les défendre qui siègent avec le Ministère et les Caisses et qui signent sans consulter Lire la suite

Répondre
 
20.02.2015 à 08h33

« Voilà un appel syndicalement intelligent. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La FHF pousse un nouveau cri d'alarme sur la situation budgétaire des hôpitaux

valletoux

Ce n'est pas la première fois cette année que la Fédération hospitalière de France (FHF) appelle le gouvernement à desserrer l'étau... Commenter

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter