Selon la FMF, 82 % des médecins libéraux mobilisés contre le projet de loi de santé

Selon la FMF, 82 % des médecins libéraux mobilisés contre le projet de loi de santé

16.02.2015

Selon les résultats publiés dimanche d’une enquête* réalisée en ligne par la Fédération des médecins de France (FMF), les praticiens de ville demeurent très majoritairement hostiles au projet de loi de santé. Le sondage, réalisé avant la fermeture des cabinets médicaux fin décembre, a recueilli 2 840 réponses, dont 80 % issues de généralistes, deux tiers des répondants n’étant pas syndiqués.

Les résultats sont sans appel. Plus de 82 % des médecins faisaient état de leur envie de se mobiliser « fortement » ou « très fortement » contre le projet de loi de santé. Plus de 9 praticiens sur 10 disaient « stop » à la réforme de Marisol Touraine et demandaient une rediscussion.

Tiers payant, premier motif de mécontentement

Le tiers payant (78,7 %), le projet de nouvelle organisation des soins dans le cadre du service territorial de santé au public (STSP, 72,4 %), le risque de mettre à mal le secret médical (67,6 %) et la « délégation aux infirmiers, sages-femmes, pharmaciens d’une partie de l’activité actuelle des médecins » (55,9 %) figurent parmi les points du projet de loi que le corps médical juge « très important » de corriger.

« La manifestation du 15 mars permettra de mesurer l’ampleur de la mobilisation et je pense qu’elle sera très bonne », commente le Dr Claude Bronner, vice-président de la FMF, à l’origine de cette enquête.

Le généraliste alsacien va lancer dans les prochains jours une nouvelle étude pour prendre à nouveau le pouls de la profession, avant la manifestation nationale prévue dans un mois.

* Enquête réalisée du 27 novembre au 9 décembre 2014.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
17.02.2015 à 20h26

« ET 95% ACCEPTERONT SANS SOURCILLER LE MONTANT DES ROSP...!!! »

Répondre
 
17.02.2015 à 12h34

« Ceux qui mélangent (volontairement ?) les combats (loi anti-médecine libérale et revendication tarifaire), nuisent GRAVEMENT aux chances de réussite de la mobilisation anti-loi Touraine. N'y a-t-il Lire la suite

Répondre
 
16.02.2015 à 20h52

« Réclamons au moins une rémunération décente. L'équivalent de 500 francs, 75 euros et peut être qu'on nous considérera plus qu'un mendiant à qui on accordera un petit peu d'importance. Avec les rému Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La FHF pousse un nouveau cri d'alarme sur la situation budgétaire des hôpitaux

valletoux

Ce n'est pas la première fois cette année que la Fédération hospitalière de France (FHF) appelle le gouvernement à desserrer l'étau... Commenter

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter