Dialogue autour du cœur pour les patients et les professionnels de santé dans 6 villes de France

Dialogue autour du cœur pour les patients et les professionnels de santé dans 6 villes de France

13.02.2015

Pour la deuxième édition de « La journée du cœur », Alliance du cœur et le Syndicat national des spécialistes du cœur et des vaisseaux (SNSMCV), les associations à l’initiative de cette journée, mettront l’accent sur l’insuffisance cardiaque. « L’objectif est de rassembler davantage et d’avoir plus d’échanges entre patients et professionnels de santé », explique Philippe Thébault, président d’Alliance du cœur.

Un programme dans plusieurs villes de France

Des événements sont prévus à Paris, La Rochelle, Dole, Montbéliard, Toulouse-Thil et Strasbourg dans le but de sensibiliser le public à l’insuffisance cardiaque et afin de répondre aux questions que se posent les patients et leur entourage. Au programme, activités physiques : marche nordique ou promenade pédestre, ateliers ludiques en présence des sauveteurs en mer sur les « gestes qui sauvent » et conférences sur le cœur artificiel, le sexe et l’insuffisance cardiaque ou la télémédecine.

L’objectif de la première journée était de montrer la richesse des projets locaux, l’implication des membres des associations adhérentes et des partenaires et de rappeler la volonté politique d’obtenir la mise en place du « Plan Cœur ». Un succès à la suite duquel se sont tenus les états généraux qui ont mené à la rédaction du Livre Blanc, remis aux pouvoirs publics, le 17 octobre 2014 et auxquels ont participé l’Alliance du cœur et la Fédération française de cardiologie (FFC). « La collaboration est essentielle c’est une petite révolution de donner la parole aux malades », explique le Pr Jacques Beaunes, ancien président de la FFC.

Nouveaux partenariats

Cette deuxième édition bénéficie de nouveaux partenariats : l’armée qui a souhaité traiter de la thématique, « Voyage sport et insuffisance cardiaque » et le collectif national des groupements des pharmaciens d’officines (CNGPO) pour le lancement d’une campagne du dépistage des facteurs de risque liés à l’insuffisance cardiaque (cholestérol, tabac, glycémie, tour de taille et hypertension artérielle). Alliance du cœur a reçu le soutien institutionnel de la HAS pour la création de ce programme. N’oublions pas que cette journée a vocation à se tenir « le 14 février, date symbolique pour le cœur, sous toutes ses formes », ajoute avec un sourire le président de l’association.

Sophie Martos
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter