Service public hospitalier : les syndicats de médecins libéraux claquent la porte du groupe de travail

Service public hospitalier : les syndicats de médecins libéraux claquent la porte du groupe de travail

06.02.2015
  • ministère santé

    Service public hospitalier : les syndicats de médecins libéraux claquent la porte du groupe de travail

Rien ne va plus. La CSMF, le SML, la FMF et Le BLOC (qui réunit les chirurgiens de l’UCDF, les anesthésistes de l’AAL et les obstétriciens du SSYNGOF) annoncent avoir quitté comme un seul homme, jeudi 5 février, le groupe de travail sur le service public hospitalier (SPH). Ce atelier avait été mis en place par le ministère de la Santé dans le cadre de la concertation décidée très tardivement autour du projet de loi de santé.

« Le ministère a continué délibérément à vouloir enliser les discussions sur des éléments annexes, sans vouloir venir sur le fond que représentent les compléments d’honoraires, et promettant des propositions lors de la prochaine réunion », dénoncent ensemble les syndicats. Ils jugent qu’il s’agit là d’« une volonté de gagner du temps et de sanctuariser les dépassements dans les hôpitaux publics ».

Le droit au secteur II en question

Les syndicats ayant claqué la porte assurent que si le SPH s’appliquait en l’état du projet de loi, les médecins des cliniques perdraient dans ce cadre leur droit à facturer des compléments d’honoraires, tandis que leurs confrères hospitaliers publics conserveraient cette possibilité (au titre de leur secteur privé).

Les quatre organisations ont donc décidé de quitter « définitivement » ce groupe de travail. « Les libéraux attendent une réécriture profonde du projet de loi, et non pas qu’on les leurre », préviennent-ils. Un amendement commun des syndicats médicaux sur le SPH serait à l’étude. « On va rédiger tous ensemble un projet d’amendement complet qui sera remis dès la semaine prochaine à Marisol Touraine », précise au « Quotidien » le Dr Patrick Gasser, président de l’UMESPE (branche spécialiste de la CSMF).

A plusieurs reprises, Marisol Touraine a déclaré qu’il n’était pas question de « diluer » le service public hospitalier mais qu’elle envisageait des dérogations limitées pour les cliniques qui sont candidates à l’habilitation.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
07.02.2015 à 19h02

« La lisibilité du discours des syndicats médicaux manque de clarté faites mieux svp »

Répondre
 
07.02.2015 à 10h30

« Oui quittez tous les groupes svp car c 'est incompréhensible pour un gouvernement de gauche ce serait favoriser (ou aggraver ) la médecine à double vitesse qui existe déjà d ailleurs dans les hôpita Lire la suite

Répondre
 
07.02.2015 à 08h12

« Peut être marisol va autoriser les postiers à transporter les patients psychiatriques. Après tout la poste est spécialiste de la livraison timbrée ... ;-) »

Répondre
 
07.02.2015 à 10h31

« :D »

Répondre
 
07.02.2015 à 00h02

« Soyez juste logique Marisol, et un minimum honnête (si possible !):
NON au service public pour le privé qui ferait des dépassements d'honoraires, pour que soit justifiée la notion de service public, Lire la suite

Répondre
 
07.02.2015 à 08h42

« Et après toutes ces grèves et positions maximalistes, si rien ne bouge...que ferez-vous, la révolution du grand soir ? Le précédent gouvernement n'a pas fait de cadeaux aux PH avec la très dirigiste Lire la suite

Répondre
 
06.02.2015 à 23h05

« Le pied : le secteur 2 réservé au privé des médecins hospitaliers publics, mais pas aux hospitaliers privés ??? Conflit d'intérêt ??? MST a un frère de la 1ère catégorie ??? »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter