Château-Chinon, première sous-préfecture de France sans médecin généraliste

Château-Chinon, première sous-préfecture de France sans médecin généraliste

06.02.2015
  • 1423243622584634_IMG_147202_HR.jpg

    Château-Chinon, première sous-préfecture de France sans médecin généraliste

Château-Chinon est officiellement devenue, le 1er février dernier, la première sous-préfecture de France à se retrouver sans généraliste. Pire encore, c’est l’ensemble de la communauté de communes du Haut-Morvan (7 000 habitants) dont fait partie Château-Chinon (2 100 habitants), qui se retrouve sans médecin de famille.

Fin 2013, la maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) de Château-Chinon disposait pourtant encore de quatre généralistes. Virginie Buteau, 1re vice-présidente de la communauté de communes, en charge de ce dossier, explique au « Quotidien » comment Château-Chinon est devenu aussi vite un désert médical.

Quatre départs en un an

Un premier généraliste a quitté la ville début 2014 après un divorce, et un autre, malade depuis longtemps, a cessé d’exercer peu de temps après. Les deux derniers sont allés exercer leurs talents ailleurs, poussés au départ par la charge de travail devenue excessive, et par l’organisation défaillante de la permanence des soins.

Bref, une histoire assez banale qui montre, s’il en était besoin, que la répartition des professionnels de santé de premier recours est une construction fragile qu’un événement apparemment anodin peut bouleverser en peu de temps.

La population de la communauté de communes étant assez âgée, des mesures immédiates ont été prises en attendant l’arrivée de nouveaux généralistes. L’ARS indique avoir recours à des médecins retraités et remplaçants. Des généralistes implantés dans les bassins de vie environnants ont également été sollicités. Enfin, deux praticiens hospitaliers du centre hospitalier de Château-Chinon proposent des consultations externes tous les jours. Tous effectuent leurs vacations au sein de la MSP.

Un cabinet de recrutement mandaté par l’ARS

« Beaucoup de paramédicaux y exercent encore, note Virginie Buteau. Or on sait très bien qu’une MSP sans généralistes est désertée par les patients, qui vont chercher les paramédicaux et les pharmaciens là où se trouve le généraliste ». Il était donc vital que ces généralistes viennent exercer aux côtés des paramédicaux.

Enfin, l’ARS a mandaté un cabinet de recrutement, Mediasanté, pour trouver les généralistes qui manquent à Château-Chinon.

Confronté à l’urgence, chacun est prêt à faire des concessions. L’ARS pourrait proposer des contrats de PTMG (praticien territorial de médecine générale) aux généralistes intéressés, et la communauté de communes serait prête à salarier les candidats durant les premiers mois de leur installation, afin de leur faciliter la tâche.

Virginie Buteau rappelle enfin que Château-Chinon est située dans une zone de revitalisation rurale (ZRR). À ce titre, un généraliste qui y effectuerait sa première installation bénéficierait durant les cinq premières années d’une exonération fiscale totale.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 115 Commentaires
 
16.02.2015 à 18h33

« Les habitants ont pourtant reçu un courrier, fin janvier, les informant de la mise en place d'une MSP et du recrutement de plusieurs médecins grâce à l'ARS. »

Répondre
 
10.02.2015 à 12h39

« 2100 habitants + MSP + ZRR...
ça devrait pouvoir attirer au moins deux candidats... A mon avis, soit l'organisation de la PDS est vraiment défaillante et donc insupportable pour tout médecin qui s' Lire la suite

Répondre
 
10.02.2015 à 02h49

« Château-Chinon, la Nièvre!
Fait Marquant!
C'était déjà un "désert médical depuis 2008"!
N'oublions pas Novembre 2014
"Le "dentiste de l’horreur" extradé!surnommé le "dentiste boucher"
Bon alors le f Lire la suite

Répondre
 
09.02.2015 à 17h56

« La municipalité de Sainte-Terre 33350 envisage la construction d'un "local" professionnel pour répondre à la demande de quelques kinés et infirmières à l'étroit dans les locaux qu'elle leur a concéd Lire la suite

Répondre
 
09.02.2015 à 15h58

« Défiscalisation, défiscalisation, défiscalisation, défiscalisation,défiscalisation,défiscalisation, défiscalisation, défiscalisation
Lisez ce texte et fermez les yeux,
Vous y êtes ?
Ah, vos commiss Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 5

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter