Assouplissement des conditions d’accès aux indemnités journalières

Assouplissement des conditions d’accès aux indemnités journalières

02.02.2015
  • 1422875390582992_IMG_146718_HR.jpg

Un décret du ministère des Affaires sociales et de la Santé, publié samedi au « Journal officiel » (JO), assouplit les conditions ouvrant droit aux indemnités journalières en cas de maladie, de congé maternité ou invalidité.

Ce décret, qui est entré en vigueur au 1er février, abaisse à 150 heures par trimestre, et 600 heures par an, le nombre d’heures travaillées nécessaires pour avoir droit aux prestations en espèces des assurances maladie, maternité et invalidité, et au congé de paternité. Dans un communiqué, le ministère des Affaires sociales a expliqué que « jusque-là, les salariés n’avaient droit à ces prestations qu’à condition d’avoir travaillé 200 heures au cours des trois mois précédant l’arrêt de travail ». « Cette condition pouvait priver de prestations des salariés précaires, travaillant à temps très partiel ou connaissant des contrats de travail courts avec des périodes de chômage », a-t-il ajouté, rappelant que le gouvernement s’était engagé à abaisser ce seuil à 150 heures il y a un an, lors du premier anniversaire du plan de lutte contre la pauvreté.

Cette mesure « s’inscrit dans le cadre de l’action du gouvernement pour la promotion de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, car les femmes sont particulièrement exposées à l’emploi précaire », ajoute le ministère. Cette mesure « contribue également à améliorer la couverture sociale des intermittents du spectacle, en particulier les femmes en congé maternité », note le communiqué.

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
03.02.2015 à 20h31

« Comme d'habitude le gouvernement prend des mesures qu'il fait financer par d'autres, en l'occurrence la sécurité sociale dont il va nous accuser de creuser le déficit »

Répondre
 
03.02.2015 à 19h54

« Il parait que les caisses sont vides.... »

Répondre
 
03.02.2015 à 10h27

« Est ce l'effet Charlie ?
Tout ce qui va dans le sens de la justice sociale est bon à prendre.
Quand la suppression des iniques absurdes et inefficaces trois jours de délai de carence ? »

Répondre
 
03.02.2015 à 09h50

« Encore un signal fort envoyé par ce gouvernement... »

Répondre
 
03.02.2015 à 00h08

« Attention, je vais donner un peu mais tu me rendras le double! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 7

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter