C'est vous qui le dites - « Il faut une vraie grève, que ça fasse mal »

C'est vous qui le dites« Il faut une vraie grève, que ça fasse mal »

31.01.2015
  • vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage... La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

La grève administrative fera-t-elle plier le ministère de la Santé ? Non pour ce lecteur qui plaide pour un moyen d’action plus radical…

citation
Mes biens chers confrères. Depuis le début, je suis 100 % d'accord avec vous tous. Mais je n'ai pas fait grève, et je ne vous suis pas dans le blocage des feuilles de soins électroniques. Parce que je suis un salaud ? Oh que non ! Seulement parce que je ne suis pas d'accord avec les moyens d'action : tant que nous répondrons à des réquisitions, nos protestations resteront vaines ; aller soigner les malades avec sur sa veste la mention « médecin en grève », c'est admettre que l'on est des couillons (on n’est pas content mais on plie l'échine et on travaille quand même) ; saturer de travail les techniciens de la sécu, c'est inutile car les personnes au pouvoir s'en foutent (et rient sous cape).
Non, il faut une vraie grève, que ça fasse mal. Zéro médecin, zéro réquisition (ils ne nous mettront pas tous en prison). Zéro médecin de garde aux urgences ou ailleurs. Et quand il y aura eu des dégâts, si graves fussent-ils, ils reconnaîtraient comme évidente notre importance. Et là seulement on nous écouterait : « que voulez vous docteurs pour venir soigner nos mamans et nos enfants ? »
Voyons... Qu’y a-t-il de plus important que les docteurs ? Hein ? Et nous, on se laisse coincer, on reste pris au piège de notre vocation, écartelés entre la déontologie, la morale, le légal. On est des dindons que l'on manipule, bloqués par notre sens des responsabilités.
Pendant ce temps on craque, on est toujours stressés, on « burn out ». On rêve de Suisse, de je ne sais quel poste planqué dans une institution quelconque. Et ça nous rend encore plus malades parce que l'on aime notre métier. Mais ils en profitent, ils nous sucent jusqu'à la moelle. Alors allons-y vraiment, dur de dur. Mettons nous tous en arrêt maladie pour anxio-dépression, hypertension, burn-out, épuisement. À quand le blocage total ? Comment faire ?

 citation

Posté le 29 janvier 2015 par le Dr J.B B.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Pas de négociation tarifaire : les médecins libéraux claquent la porte de la CNAM »

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 13 Commentaires
 
02.02.2015 à 08h57

« Codification CCAM a migré incomplètement le 02/01/2015 ! ça plante encore après 2 passages informaticien, basta les FSE ! Révélation pour patients qui comprennent ce qui se passera si la prescriptio Lire la suite

Répondre
 
pascale b Médecin ou Interne 31.01.2015 à 18h57

« LE CONFRERE QUI PARLE DE GREVE DURE A RAISON : En Belgique , succès des grèves TOTALES DES 10 000 Médecins belges , en 1964 en 19 j , puis 15 ans plus tard en 1 petite semaine : les médecins ferma Lire la suite

Répondre
 
01.02.2015 à 18h28

« Oui, il faut une grève totale ! Bien-sûr qu'il y aura des morts ! Bien-sûr que c'est horrible ! Mais regardons les choses en face : il y a déjà des morts. Nombre d'entre nous sommes épuisés; nous fa Lire la suite

Répondre
 
31.01.2015 à 13h32

« Modeste médecin semi-rural dans sa 32 ème année d'installation je suis en souffrance
- pour voir partir en déliquescence l'idéal dans lequel je croyais
- pour constater avec amertume la lente et in Lire la suite

Répondre
 
31.01.2015 à 13h25

« Une vraie greve PLUS le blocage des FSE qui sont un piège pour les gogos que nous sommes ça remettrait les pendules à l'heure non ? »

Répondre
 
01.02.2015 à 00h11

« Ben si on fait la grève, on ne fait pas de FS, ni E ni P, il me semble, si ? »

Répondre
 
31.01.2015 à 09h57

« Je pense aussi que les actions en cours (grèves non synchronisées, grève des FSE) font très désordre. Mais la grève totale est évidemment un non sens. Donc pourquoi pas une fermeture des cabinets un Lire la suite

Répondre
 
01.02.2015 à 00h07

« Un jour par semaine ce ne sera ni respecté ni visible et tout le monde s'en fichera »

Répondre
 
01.02.2015 à 00h10

« Pourquoi un non-sens ? C'est pas évident pour tout le monde. Argumentez. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 9

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 8

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter