Pas de négociation tarifaire : les médecins libéraux claquent la porte de la CNAM

Pas de négociation tarifaire : les médecins libéraux claquent la porte de la CNAM

28.01.2015
  • cnam

La commission paritaire nationale (CPN) qui réunissait ce mercredi 28 janvier les syndicats de médecins libéraux signataires de la convention médicale et la caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM), a tourné court. La séance a duré moins d’une heure.

Devant le refus de la CNAM d’inscrire à l’ordre du jour de cette réunion l’ouverture d’une négociation tarifaire, l’ensemble des syndicats de médecins a quitté la séance.

« Les caisses renvoient ce sujet au lendemain d’élections professionnelles aux URPS dont la date précise reste inconnue, s’insurge la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Nous refusons de croire aux promesses de négociations futures dont la date serait fixée à La Saint-Glinglin ! »

La CSMF a donné pour consigne à ses représentants locaux de boycotter les réunions des commissions paritaires locales régionales « aussi longtemps que persistera le blocage tarifaire ».

Ce mercredi, MG France avait de nouveau réclamé que les généralistes puissent pratiquer la majoration MPC de deux euros, permettant ainsi de porter le tarif de la consultation à 25 euros.

Surenchère syndicale

« La CNAM nous a opposé une fin de non-recevoir et repousse aux calendes grecques toute négociation en prétextant le mauvais état des finances », regrette également le Dr Jean-Paul Hamon, président de la FMF. Selon ce dernier, plusieurs syndicats souhaitent que la majoration de coordination spécialiste (MCS) actuellement fixée à 3 euros soit augmentée et devienne accessible aux généralistes.

La tension monte entre les pouvoirs publics et les médecins libéraux. Après la fermeture des cabinets fin décembre, la grève administrative lancée qui se poursuit, et la grève de la permanence des soins prévue le week-end prochain, les médecins de ville accentuent leurs revendications tarifaires, à quelques mois des prochaines élections professionnelles. Ils manifesteront à Paris le 15 mars prochain aux côtés des internes opposés au projet de loi de santé.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 33 Commentaires
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La « mort » du tiers payant généralisé : les médecins crient victoire et saluent le pragmatisme de Buzyn

tiers payant

Après l'annonce d'Agnès Buzyn de l'impossibilité technique de généraliser le tiers payant à tous les patients dès décembre, un droit... 18

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... 6

Valproate et grossesse : un bilan de l'ANSM révèle un respect des règles de prescription et de délivrance « très insuffisant »

ANSM

Conformément à l'objectif fixé de faire baisser l’exposition des femmes aux médicaments pendant la grossesse, l'Agence nationale de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter