Tiers payant : « Ça prendra le temps que cela prendra mais on y arrivera ! », affirme Touraine

Tiers payant : « Ça prendra le temps que cela prendra mais on y arrivera ! », affirme Touraine

27.01.2015
  • 1422373127581320_IMG_146217_HR.jpg

La ministre de la Santé est toujours persuadée que le tiers payant pourra être généralisé à l’horizon 2017. Elle l’a réaffirmé, ce mardi, lors de ses vœux à la presse. « Les médecins ont exprimé leur opposition mais nous avons repris un cycle de concertation. Les groupes de travail vont commencer à se réunir cette semaine et vont avancer vite. Sur le tiers payant, j’ai la volonté d’aboutir. »

Un groupe de travail spécifique sur le tiers payant doit rassembler ce jeudi les représentants des médecins, de l’assurance-maladie et des organismes complémentaires pour trouver des solutions techniques assurant la dispense d’avance de frais. « Je n’imagine pas que l’on arrive à envoyer Philæ à 500 millions de kilomètres de la Terre et que l’on ne parvienne pas à trouver un moyen d’assurer un tiers payant opérationnel », a ironisé Marisol Touraine, une façon de relativiser le débat technique.

La ministre de la Santé demeure fermement attachée à cette « mesure de modernisation de la politique de santé et de lutte contre les inégalités ». Le tiers payant est la disposition emblématique du projet de loi de santé qui doit être débattu en séance plénière au Parlement en avril.

Le ministère ne veut pas de la carte monétique à débit différé

Comment convaincre les différents acteurs impliqués, au premier rang desquels les médecins, majoritairement hostiles au tiers payant généralisé ? « On les rassemblera jusqu’à ce qu’il y ait de la fumée blanche, a ajouté Marisol Touraine, confiante. Ca prendra le temps que cela prendra mais on y arrivera. Je crois que chacun, au fond, a l’idée qu’un GIE (groupement d’intérêt économique) est une bonne perspective mais le débat ne s’arrête pas là. La question est de savoir comment on articule un interlocuteur unique pour les complémentaires avec un autre interlocuteur unique, l’assurance-maladie, et comment cela se traduit matériellement pour le médecin. Nous travaillons à cela. »

Certains syndicats de médecins (CSMF et FMF) ont avancé la piste d’une carte monétique à débit différé, permettant de rémunérer le praticien, le patient ayant été remboursé au préalable. « Cette option sera discutée, a commenté Marisol Touraine. Mais pour ma part, ce n’est pas un mystère, j’ai toujours dit que ce n’était pas une solution satisfaisante car elle pose des problèmes techniques (pour différer le remboursement et le contrôle). L’idée est d’avoir un système simple et opérationnel qui apporte de la simplicité. » Le gouvernement serait extrêmement réticent à l’idée de placer le système bancaire au cœur du système de tiers payant.

L’atelier de travail consacré au tiers payant aura donc fort à faire pour satisfaire aux exigences de chacune des parties. Il devra trouver une solution au casse-tête de la récupération de l’euro de franchise. Sur ce point, « il y aura des solutions techniques », a promis Marisol Touraine lors de ses vœux.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 153 Commentaires
 
02.02.2015 à 00h22

« DERNIERES NOUVELLES FROM THE SS:
Témoignage rapporté aupres d'un confrere par un opérateur de la Sécu:
"J'ai eu l' occasion de rencontrer ce matin une responsable du service du VidéoCodage des Fe Lire la suite

Répondre
 
29.01.2015 à 18h22

« Elle se fiche royalement de nous avec ses jeux de mots et expressions. Je suis scandalisé !!! Et en plus, elle annonce : Je n’imagine pas que l’on arrive à envoyer Philae à 500 millions de kilomètre Lire la suite

Répondre
 
29.01.2015 à 13h14

« Accepter le TPG signifie simplement que chaque médecin libéral sera contraint, autoritairement et sans son accord, de devenir salarié de la CPAM, son nouvel employeur, puisque son unique payeur.
Qua Lire la suite

Répondre
 
29.01.2015 à 11h12

« La majorité des collègues sont à 99% FSP !
Tenez bon ! »

Répondre
 
29.01.2015 à 09h21

« J'ai 1800 euros en attente pour mes AT (accident de travail) de 2013 et 2014, j'ai mis un week end entier à les remplir et envoyer . Ils sont revenus impayés car pas le bon centre ou la bonne adress Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 1

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 3

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter