Élections ordinales : du rififi à Paris !

Élections ordinales : du rififi à Paris !

23.01.2015
  • 1422023376580312_IMG_145917_HR.jpg

L’Ordre des médecins de Paris, qui procède actuellement au renouvellement par moitié de son conseil, semble replonger avec délices dans les guéguerres et bisbilles dont il s’est fait une spécialité à chaque scrutin ou presque.

L’une des listes en présence, intitulée « Médecins d’abord », est soutenue par la CSMF 75. Son président, le Dr Bernard Huynh, affirme que « les garanties de sincérité et de régularité du processus électoral ne sont pas garanties ». Des informations sur les modalités particulières de vote données à la « Liste pour les médecins de Paris », soutenue par l’actuelle présidente le Dr Irène Kahn-Bensaude, n’auraient pas été communiquées aux autres listes...

Bernard Huynh évoque le numéro d’affiliation ordinal qui devrait être porté manuscritement sur l’enveloppe contenant le bulletin de vote, sans que la liste qu’il soutient ait été informée de cette obligation. Selon lui, cela permettrait à l’institution d’annuler pour vice de forme tous les bulletins de vote dont les enveloppes ne portent pas cette mention. Les médecins parisiens vont recevoir incessamment le matériel de vote (par correspondance), et le dépouillement aura lieu le dimanche 8 février.

25 000 médecins...

Jointe par « le Quotidien », le Dr Kahn-Bensaude rejette ces accusations. « Pour l’organisation de ce scrutin, nous respectons scrupuleusement ce que prévoit le code de la santé publique », assure-t-elle. Il a bien été demandé aux médecins d’inscrire leur numéro ordinal sur l’enveloppe, mais cette mention serait facultative et son absence n’entraînera aucune annulation du bulletin.

« Il y a 25 000 médecins à Paris, plaide la présidente, et il y a notamment 25 Nguyen et au moins autant de Dupont. Leur numéro d’affiliation est d’un grand secours pour les identifier ». Vérification faite, il y a 45 médecins à Paris qui répondent au nom de Nguyen. Il n’y a que 3 Dupont, mais 75 Martin... Selon le Dr Kahn-Bensaude, les trois listes en présence vont être informées prochainement de cette demande.

Le Dr Kahn-Bensaude n’est pas concernée par le renouvellement par moitié du conseil, mais un nouveau bureau sera élu le 11 février, à l’issue du scrutin. Elle assure qu’elle ne se représentera pas à la présidence.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
24.01.2015 à 14h02

« "Ah bon...Parce qu'en plus de payer, il faut voter pour ce racket organisé institutionnel ? Quel gang d'anonymes choisir ? C'est ça le plus dur, finalement... »

Répondre
 
24.01.2015 à 16h31

« On sait !! Pour la (très ?) grande majorité d'entre nous, l'Ordre est un fléau oscillant entre le père fouettard et la mère la morale, un agrégat de mollassons tremblotant du chef, se chauffant aux Lire la suite

Répondre
 
24.01.2015 à 16h33

« A Paris il est important de tourner la page et d'exclure du pouvoir les amis de la présidente actuelle et surtout de ne pas réélire le secrétaire général actuel jean-Luc Thomas trop fidèle lieutenan Lire la suite

Répondre
 
24.01.2015 à 11h12

« L'ordre des médecins a obtenu des nouveaux pouvoirs, notamment celui de décider qu'un praticien a besoin d'un stage de remise à niveau. Cela impose de la vigilance et de s'informer avant de voter. Lire la suite

Répondre
 
23.01.2015 à 21h00

« Et le vote électronique calme tout le monde ! Il y a des sociétés pour cela ! »

Répondre
 
24.01.2015 à 05h51

« Ça serait probablement la meilleure approche si d'une part, le décret qui devrait le permettre sortait, et si l'on n'était pas circonspect sur cette modalité de vote eût égard aux possibilités de ma Lire la suite

Répondre
 
24.01.2015 à 11h16

« L'enjeu des élections ordinales n'est pas minime car les élus ordinaux ont un grand pouvoir de nuisance quand l'occasion se présente à l'occasion d'une plainte ou autre. »

Répondre
 
23.01.2015 à 19h21

« Cela serait bien la première fis que l'actuelle présidente du conseil départemental de paris respecterait à la lettre la loi ... rappelons qu'elle était vice-présidente en 2007 quand ce conseil a dû Lire la suite

Répondre
 
25.01.2015 à 14h08

« INÉGALITÉS, OUI et pas seulement pour la parité: l’oligarchie au pouvoir se transmet le bâton. Le Conseil départemental possède toutes les données dématérialisées professionnelles. Elles sont aux ma Lire la suite

Répondre
 
26.01.2015 à 08h03

« Mille sabords! Pourquoi le seul conseiller sortant de la liste "médecins d'abord" crache t-il dans la soupe qu'il a touillée ? Il a épluché les contrats et cueillis pour sa liste quelques vieux légu Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter