Loi Macron : les biologistes toujours en alerte avant le débat parlementaire

Loi Macron : les biologistes toujours en alerte avant le débat parlementaire

21.01.2015
  • 1421847866579566_IMG_145706_HR.jpg

Examiné par les députés en séance à partir du 26 janvier, le projet de loi pour la croissance et l’activité prévoit dès son préambule que « les sociétés de professionnels de santé sont expressément exclues du champ » de l’article 22, qui simplifie les règles des sociétés d’exercice libéral (SEL). Les biologistes n’ont donc en théorie plus à craindre les mesures tant redoutées hier : l’ouverture à 100 % du capital et des droits de vote à des non-biologistes, la suppression du quota d’examens pouvant être sous-traités, ou encore les remises sur les examens de biologie médicale, ainsi que la publicité.

Pour autant, le syndicat des biologistes (SDB) s’associera à la mobilisation des professions libérales (UNAPL), ce jeudi. « Tant que le texte de loi ne sera pas paru au "Journal officiel", on ne relâchera pas la pression, explique au « Quotidien » François Blanchecotte, président du SDB. On va entrer dans le dur à partir du 26 janvier, lorsque l’Assemblée examinera la loi Macron en séance, et nous serons vigilants à chaque amendement. »

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
21.01.2015 à 22h53

« Le problème est que les financiers sont entrés dans les laboratoires de biologie médicale, ils achètent les laboratoires aux biologistes libéraux écœurés par une accréditation COFRAC onéreuse, lourd Lire la suite

Répondre
 
21.01.2015 à 22h49

« Prudence... »

Répondre
 
21.01.2015 à 21h33

« Je croyais que la manif de jeudi était annulée ??? »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... Commenter

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 2

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter