Attractivité, pénibilité à l’hôpital : un « rapport-qui-pique » sur le bureau de Touraine

Attractivité, pénibilité à l’hôpital : un « rapport-qui-pique » sur le bureau de Touraine

21.01.2015
  • 1421853982579601_IMG_145728_HR.jpg

    Attractivité, pénibilité à l’hôpital : un « rapport-qui-pique » sur le bureau de Touraine

Les médecins hospitaliers du SNPHAR-E (Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes réanimateurs élargi) et d’Avenir hospitalier attirent une nouvelle fois l’attention de Marisol Touraine sur la problématique de l’attractivité des carrières et de la pénibilité à l’hôpital.

Un rapport syndical de 64 pages, en téléchargement libre, va être envoyé à la ministre de la Santé et à 50 000 e-destinataires du monde hospitalier. « En complément du rapport Le Menn, il devra être suivi d’effet ! », clament les PH.

Le rapport se fonde sur 1 000 témoignages de praticiens sur « la vraie vie de l’intérieur de l’hôpital », « leurs préoccupations professionnelles et parfois leur mal-être », récoltés en ligne à la suite de la journée de grève du 14 octobre.

1 000 témoignages de terrain

Didactique, le document compile plusieurs interviews d’acteurs du secteur (Édouard Couty, le sociologue Frédéric Pierru, le directeur d’agence régionale de santé Christophe Jacquinet), d’anonymes (internes, médecins, patients) et divers articles relatifs aux conditions difficiles de travail à l’hôpital : la dégradation de la sécurité, le « règne du bénévolat forcé », le « grand fossé » entre médecins et administratifs, la démographie médicale, l’approche « préhistorique » du management, les intérimaires « blacklistés », etc.

Valorisation du temps de travail

Le SNPHAR-E et Avenir hospitalier défendent en fin de rapport leurs propositions principales.

Ils réclament en priorité des « règles univoques pour la reconnaissance et la valorisation du temps de travail des praticiens ». Les PH demandent un temps de travail statutaire de 39 heures, la valorisation des heures supplémentaires entre 39 et 48 heures et une revalorisation de la grille salariale. La permanence des soins, la gouvernance hospitalière et le fonctionnement du DPC doivent aussi être réformés en profondeur à leurs yeux.

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
22.01.2015 à 23h11

« @médecin00h24 20h00 et 20h48: +1 ! »

Répondre
 
22.01.2015 à 09h06

« En tant que PH, je vis la dégradation de l'ambiance, tant pour les médecins que les IDE, avec de nombreux départs de médecins, et des remplacements au lance-pierre, selon un management à la petite s Lire la suite

Répondre
 
22.01.2015 à 00h05

« Bien écrit et agréablement présenté ce rapport ; il est réaliste et il y a un chapitre savoureux sur les rapports et missions (impossibles!) qui s'enfilent comme des perles pour faire à peu près la Lire la suite

Répondre
 
21.01.2015 à 22h33

« Mais non mais non... Quand on veut donner des leçons et apprendre leur métiers aux médecins, on est quand même obligé de faire cas de la température qui monte qui monte... »

Répondre
 
21.01.2015 à 22h22

« C'est avec des commentaires tranchés comme celui-ci que les choses vont avancer… »

Répondre
 
22.01.2015 à 00h24

« Délégation d'actes aux pharmaciens, SF, ide... + refus de négocier quoi que ce soit + mise au pas du secteur 2 qui coûte moins cher à la collectivité + TPG pour nous mettre aux ordres de la sécu + m Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 15

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter