Tiers payant : Valletoux (FHF) dit « comprendre les craintes » des médecins

Tiers payant : Valletoux (FHF) dit « comprendre les craintes » des médecins

09.01.2015
  • 1420803188576478_IMG_144844_HR.jpg

    Tiers payant : Valletoux (FHF) dit « comprendre les craintes » des médecins

Pour les libéraux, c’est un soutien de poids qui peut surprendre. Le président de la fédération hospitalière de France (FHF) Frédéric Valletoux a dit « comprendre les craintes des médecins sur la complexité administrative » qui pourrait découler d’une généralisation du tiers payant, dans une interview parue jeudi dans « l’Opinion ».

Sur le fond, le président de la FHF s’est également interrogé sur la pertinence de cette réforme. « À titre personnel, il ne me semble pas sain de déconnecter le coût d’un service de la réalité de ce service », déclare encore Frédéric Valletoux.

Le président de la FHF qualifie par ailleurs le projet de loi « de texte bavard qui n’amorce pas de réforme structurante du système de santé ». « On est passé en un an et demi de la présentation d’une stratégie nationale de santé ambitieuse, cohérente et suscitant une large adhésion, à une déception et une tension jamais vue trois mois avant l’arrivée d’un texte au Parlement », a-t-il regretté.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 9 Commentaires
 
10.01.2015 à 09h41

« Étant pharmacien je vous promet bien des problèmes avec ce tiers payant , car cela coûte énormément de temps et d'argent par mois pour le gérer . Demandez à votre pharmacien , c'est colossal le temp Lire la suite

Répondre
 
10.01.2015 à 08h45

« S'ils veulent une consultation a 10 euros, ils l'auront. Pourquoi des rolls pour tous. Une lada ça roule aussi. A chacun ses priorités. A nous de communiquer la dessus.
Médecin spe sect 2 »

Répondre
 
10.01.2015 à 00h29

« Ça fait longtemps que les prédateurs financiers -pas tous déclarés- agissent via l'Etat pour récupérer le magot; n'oublions pas la tentative de rapt de nos cotisations retraite, qui était une élémen Lire la suite

Répondre
 
09.01.2015 à 23h53

« Ce ne sont pas que des craintes, ou de l'angoisse, c'est un refus, réitéré, déterminé et non négociable, celui de notre indépendance et de la sanctuarisation de l'acte médical, qu'il soit ou non rem Lire la suite

Répondre
 
09.01.2015 à 23h05

« Tout soutien est bon à prendre,
cependant c'est pas parce tout le monde sera dans la ... que ce sera bien ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 6

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 3

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter