Grève administrative : les médecins de la FMF veulent « noyer la Sécu sous le papier »

Grève administrative : les médecins de la FMF veulent « noyer la Sécu sous le papier »

08.01.2015
  • touche pas à mon doc

Président de la Fédération des médecins de France (FMF), le Dr Jean-Paul Hamon a fait le point, mercredi soir, 8 janvier, sur la stratégie de son syndicat à l’aube d’une troisième semaine de mobilisation de la profession contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine.

Le généraliste de Clamart a mis en avant deux moyens de riposte : la grève administrative visant à « noyer la Sécu sous le papier » mais aussi la grève des gardes, un mot d’ordre spécifique de la FMF. « Cela démarre très fort en Bretagne et en Basse-Normandie », s’est-il félicité.

affiche_fmf_0.pngLe syndicat a également diffusé plusieurs affiches à destination des patients intitulées « Touche pas à mon doc » et fait signer une pétition contre la loi de santé.

Quelques heures seulement après la tuerie à « Charlie Hebdo », le président de la FMF a en revanche suggéré un report de la manifestation des professions libérales prévue le 22 janvier au regard du « contexte extrêmement lourd actuel ».

Unité

Le chef de file de la FMF a appelé de ses vœux une mobilisation unitaire de l’ensemble des syndicats de médecins libéraux pour maintenir la pression sur le gouvernement. « Après avoir déminé le conflit dans les cliniques, Marisol Touraine cherche à nous diviser, les médecins veulent l’unité », a-t-il insisté.

Alors que la ministre a annoncé des groupes de travail sur plusieurs chapitres sensibles de la loi de santé, dont le tiers payant, le Dr Hamon s’interrogeait sur sa participation à cette concertation. « Le gouvernement gagne du temps et mise sur le pourrissement du conflit. Mais il ne se rend pas compte de la popularité des médecins », a-t-il expliqué. Selon nos informations, des syndicats doivent se concerter ce soir sur la stratégie opportune de mobilisation. Plusieurs syndicats pourraient boycotter les groupes de travail.

Les priorités de la FMF restent inchangées : « retrait » de la loi et ouverture d’une « vraie négociation pour rendre la médecine libérale attractive ». Sur le tiers payant généralisé, il rejette plus que jamais l’obligation et redoute le « collier étrangleur » de la Sécu dans la gestion de la dispense d’avance des frais. Il défend en revanche un système de type carte Avance Santé (carte de paiement proposée par le Crédit mutuel, le compte du patient n’étant débité qu’après son remboursement).

Le Dr Jean-Paul Hamon a enfin fait état de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy, président de l’UMP, qui a reçu ces jours-ci plusieurs délégations du monde de la santé. « Son message était qu’il soutenait les médecins libéraux mais moi je lui ai dit que nous n’avons pas perdu la mémoire, on se souvient de la loi Bachelot ».

Cyrille Dupuis
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
10.01.2015 à 16h37

« Je fais des feuilles PAPIER aucun refus sauf une UNIQUE patiente que j'ai tirée du gouffre de problèmes médicaux sévères :/// les patients sont pas des anges, y'a les sympas et pour reprendre une ex Lire la suite

Répondre
 
10.01.2015 à 00h15

« Moi non plus j'ai pas de refus sauf aujourd'hui une mamie à 36 problèmes de santé que j'ai tirée du gouffre, ça remet les pendules à l'heure pour ne pas angéliser les patients, qui sont comme tout l Lire la suite

Répondre
 
09.01.2015 à 10h51

« Noyer la CPAM sous les feuilles de soins me semble IMPOSSIBLE, car c'est la CPAM qui nous fournit ces feuilles. Je ne crois pas aux actions de protestation "bidon" pour faire croire aux gens que les Lire la suite

Répondre
 
09.01.2015 à 14h18

« 1° vous n'avez pas d'imprimante-photocopieuse ? 2° Que proposez-vous sinon ???
De toutes façons la sécu est TENUE de nous fournir les imprimés. Au besoin je lui écrirai en recommandé + AR. »

Répondre
 
10.01.2015 à 15h32

« Il existe un outil très utile : la photocopieuse ! »

Répondre
 
09.01.2015 à 08h16

« Et voilà le conflit entre nous ....eh bien moi je me laisse pousser les cheveux ... et j'explique pour aller chez le coiffeur c'est minimum trois consultations qu' il faut faire pour dégager les 25 Lire la suite

Répondre
 
08.01.2015 à 22h35

« Nos patients comprennent très bien, avec un minimum d'explications, quel est l'enjeu de ce mouvement. Et surtout ils ont bien perçu la disparition progressive des médecins libéraux de proximité. Sou Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 9

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 4

Au carrefour de l'hôpital et des soins de villeSous-utilisée mais prometteuse, l'HAD trace sa route

Abonné
had

Lors des universités d'hiver de l'hospitalisation à domicile, organisées par la FNEHAD, la ministre de la Santé a insisté sur la nécessité... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter