Fin de vie : François Hollande appuie les propositions de la mission Leonetti-Claeys

Fin de vie : François Hollande appuie les propositions de la mission Leonetti-Claeys

05.01.2015
  • 1420478683575271_IMG_144556_HR.jpg

    Fin de vie : François Hollande appuie les propositions de la mission Leonetti-Claeys

Invité de France Inter ce matin, François Hollande a soutenu les propositions faites sur la fin de vie par les deux députés Jean Leonetti (UMP) et Alain Claeys (PS). Le droit à la sédation profonde jusqu’au décès et la possibilité pour toute personne d’émettre des directives à tout moment ont été qualifiés « d’avancées majeures » et « permettront de faire franchir une étape importante dans les droits et les libertés de notre pays », a souligné le président François Hollande. « Je considère que là, dans le moment où nous sommes, avancer avec les directives anticipées et permettre l’accompagnement de la mort... c’est un point très important », a-t-il ajouté. Sur la question du suicide assisté, il a déclaré : « C’est une autre demande de fin de vie (...) Peut-être y aura-t-il une nouvelle étape plus tard. »

Les propositions remises au président par les deux députés en décembre dernier feront l’objet d’un débat, sans vote, le 21 janvier à l’Assemblée nationale. Il s’en suivra une proposition de loi et le vote d’un futur texte. Jean-Luc Roméro, président de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), a évoqué le « reniement » du président de la République et demandé « aux parlementaires de la majorité de respecter leur engagement et de faire voter une véritable loi sur la fin de vie, incluant l’euthanasie et le suicide assisté ».

Une taxe sur les transactions financières afin de soutenir les systèmes de santé ?

La taxe sur les transactions financières (TTF) a également été discutée ce matin sur France Inter. Le président souhaiterait que la taxe sur « tous les produits de la finance avec un taux faible » soit mise en place « pour 2016, au plus tard 2017 » et soit « mise au service du climat, de la lutte contre le réchauffement climatique ». Les ONG ont toutefois exprimé des réserves sur une affection exclusive des recettes à la lutte contre le réchauffement : « Les revenus de la TTF doivent permettre de soutenir, par exemple, les systèmes de santé et la lutte contre les grandes pandémies comme le sida (…). Hors de question de déshabiller Pierre pour habiller Paul. »

Sophie Martos (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... 3

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter