Les cliniques ne feront pas grève le 5 janvier

Les cliniques ne feront pas grève le 5 janvier

30.12.2014
  • clinique

La fédération hospitalière privée (FHP) a annoncé, ce mardi 30 décembre, la levée du préavis de grève prévue le 5 janvier. « Nous l’avons décidé lundi soir à l’unanimité du comité exécutif », a déclaré Lamine Gharbi, président de la FHP, lors d’une conférence de presse.

« Nous avons obtenu quatre avancées importantes et majeures dans les discussions sur le projet de loi de Santé. Nous estimons que les dangers premiers du texte de loi, concernant nos établissements, sont levés », a ajouté Lamine Gharbi.

La FHP demandait la réécriture du projet de loi de santé sur quatre points concernant l’appartenance et l’habilitation des cliniques au Service publique hospitalier (SPH). Le point le plus chaud pour les établissements privés traite l’accessibilité financière. « C’est le plus important car il concerne aussi les médecins et le front uni mené avec eux », rappelle Lamine Gharbi. « Pour rappel, cette disposition excluait, de facto, les cliniques du SPH en cas de pratique de compléments d’honoraires par les médecins libéraux exerçant en leur sein », complète-t-on à la FHP.

Du côté des syndicats de médecins, certains se disent surpris de cette levée de préavis. Dans un communiqué, Le Bloc « s'étonne que la FHP accepte un compromis avec le ministère de la santé qui se fasse dans (son) dos et qui remette en cause le secteur 2. Dans plus de 500 établissements et l'ensemble des services d'urgence, les médecins spécialistes participeront au mouvement (de grève du 5 janvier, ndlr) témoignant de la mobilisation historique contre ce projet de loi santé. Tout accord négocié entre la FHP et le ministère sur le dos des médecins libéraux serait considéré par Le Bloc comme nul et non avenu. »

« Je comprends leur position, mais je ne veux pas la commenter car cela les concerne directement », soutient Lamine Gharbi qui ajoute vouloir « discuter avec nos amis des syndicats pour qu’ils s’approprient cette concertation. »

La concertation entre la FHP et le ministère de la Santé devrait débuter dans les prochains jours et se poursuivre, selon la FHP, jusqu'au printemps.

Guillaume Mollaret
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 26 Commentaires
 
02.01.2015 à 22h59

« Le TPG est là pour assurer aux mutuelles et aux cliniques qui vont organiser la dispensation des soins, qu'elles seront payées, elles pourront donc investir et engager des médecins salariés qu'elle Lire la suite

Répondre
 
31.12.2014 à 10h37

« Créer une faille dans un mouvement de grève, c'est diviser pour régner. Notre chère ministre a fait exactement pareil avec les sages-femmes. Des effets d'annonce, puis des décrets qui vont à l'encon Lire la suite

Répondre
 
31.12.2014 à 12h58

« Les revendications des sages femmes n'ont pas la même portée de sante publique, ni d’idéologie politique, ni de porte monnaie, que celles de prés de 80% des médecins libéraux des villes de France. Lire la suite

Répondre
 
02.01.2015 à 22h40

« Elle pourra fonctionner avec des médecins salariés, et des SEL financières comme le prévoient les nouveaux contrats. »

Répondre
 
31.12.2014 à 08h54

« Voilà un exemple de ce qui tue nos mouvements ...on donne un sucre et on est heureux ... et les autres alors. Notre mente religieuse donne et va frapper à nouveau ... c'est un piège ...et comment s' Lire la suite

Répondre
 
31.12.2014 à 00h46

« C'est gharbi qui va envoyer des oranges au fils de la ministre à Fleury Merogis. C'est dans les accords ! »

Répondre
 
31.12.2014 à 11h09

« Phrase sybilline ... vous pourriez être plus précis ?.. vu les sous entendus de vos propos ...
Un béotien !! »

Répondre
 
30.12.2014 à 23h59

« Si les administratifs des cliniques commencent à traiter les médecins libéraux comme les administratifs du public traitent les médecins hospitaliers publiques, ça fait peur. Parce que moi, je me sen Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add
Edouard Philippe
Focus

Entretien exclusif

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se défend de réduire son leadership. Dans un entretien exclusif au « Quotidien », le Premier ministre juge « essentiel » de « transformer en profondeur » notre système de santé « en ville comme à l'hôpital ». Tout est au programme : évolution des modes de rémunérati... 10

« Je soigne des malades, pas des chiffres », clame un médecin de l'AP-HP à sa direction

email

« Je vous ai déjà dit que cela ne m'intéresse pas. Je soigne des malades, pas des chiffres. » Ce propos agacé est celui d'un médecin hospita... 42

Procès Cahuzac : les avocats supplient la cour d'appel d'éviter la « taule » à l'ex-ministre

Jérôme Cahuzac et l'un de ses avocats, Eric Dupond-Moretti.

La dernière journée d'audience du procès de Jérôme Cahuzac a été consacrée aux plaidoiries des avocats de la défense. Durant une heure,... 15

Cinq cas de rougeole à Lille liés à l'épidémie en Nouvelle Aquitaine

Carnet de vaccination

Cinq cas de rougeole ont été diagnostiqués depuis début janvier dans le milieu universitaire de Lille. Il s'agit de quatre étudiants du... 14

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter