Grogne médicale : Valls s’en mêle

Grogne médicale : Valls s’en mêle

23.12.2014
  • valls

Manuel Valls a dit ce mardi sur Europe 1 espérer que la négociation entre la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et les médecins urgentistes grévistes aboutirait « dans les heures qui viennent », évoquant par ailleurs le mouvement des généralistes et des spécialistes.

« D’une manière générale, la porte du gouvernement, de la ministre, est ouverte à la discussion, à la négociation », a insisté le Premier ministre qui, s’agissant des médecins libéraux, a rappelé que le projet de loi contesté serait examiné au parlement début 2015.

Soutien au tiers payant

« Il y a toute la place pour la discussion, a-t-il expliqué. En même temps nous avons besoin de réformer notre système de santé, nous avons besoin aussi, les Français le réclament, de mesures de justice sociale et de solidarité, ce sera le cas notamment avec le tiers payant. Je crois que c’est une mesure qui est attendue par nos concitoyens. » Manuel Valls en a appelé « au dialogue », jugeant que « la grève n’est jamais la bonne solution ».

Avec AFP
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
24.12.2014 à 16h11

« Qui sont ces malades qui nous gouvernent, ?
Mal voyant, mal entendant, trouble de la personnalité, kleptomane, addict , etc ... Un bilan de santé d'aptitude professionelle serait souhaitable ,
C' Lire la suite

Répondre
 
24.12.2014 à 06h37

« Avec 20% d'opinion favorable on a bien compris que monsieur valls sait, lui, ce que souhaitent les français !!!
Bon Ben ça fait qu'un menteur de plus parmi ceux qui nous gouvernent »

Répondre
 
24.12.2014 à 00h24

« Il sait ce que veulent les Français grâce aux sondages qui hurlent la volonté de ces mêmes Français de les voir partir... Pourquoi le tiers payant et non le départ ????! »

Répondre
 
24.12.2014 à 00h15

« Avec + de 300 personnes détachées de l'armée , on verra le résultat !
Je crois qu'il y en a qui vont comprendre que + il y en a - on pourra soigner si conflit ! »

Répondre
 
23.12.2014 à 22h11

« Il y a un quiproquo autour du mot 'libéral". La vraie médecine libérale est celle qui est affranchie de la Sécu, autrement dit non conventionnée. Et ses affiliés ne sont q'une part infime des profes Lire la suite

Répondre
 
23.12.2014 à 23h26

« Si, nous sommes libéraux, c'est-à-dire sans toutes les protections offertes aux salariés, mais nous avons l'immense avantage que nos clients soient des patients qui sont solvabilisés par l'assurance Lire la suite

Répondre
 
23.12.2014 à 23h50

« Bravo »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 4

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... Commenter

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 6

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter