Les collyres diminuent de 50 % la perte d’acuité visuelle dans le glaucome à angle ouvert

Les collyres diminuent de 50 % la perte d’acuité visuelle dans le glaucome à angle ouvert

19.12.2014
  • 1419003670574642_IMG_144429_HR.jpg

Le latanoprost, l’un des analogues des prostaglandines les plus prescrits dans le glaucome, permet de préserver l’acuité visuelle chez les sujets ayant une forme à angle ouvert, selon l’étude randomisée britannique UKGTS (United Kingdom Glaucoma Treatment Study). Car si les collyres antihypertenseurs sont utilisés depuis des décennies en tant que traitement principal pour retarder la perte visuelle, la mesure exacte de leur effet protecteur n’avait pas été évaluée jusque là.

Pour le Pr David Garway-Heath, ophtalmologue londonien au Moorfields Eye Hospital et auteur principal : « Nos résultats apportent de solides preuves aux patients et aux professionnels sur le fait que la détérioration visuelle liée au glaucome peut être diminuée à l’aide de ces traitements. »

Une étude 100 % « british »

L’étude multicentrique UKGTS, dont le recrutement a été réalisé dans 10 hôpitaux nationaux, a randomisé les 516 sujets au diagnostic nouvellement posé de glaucome à angle ouvert, pour moitié dans le groupe témoin recevant un placebo et pour moitié dans le groupe latanoprost (0,005 %). À 2 ans, chez les 59 patients du groupe placebo et les 35 du groupe latanoprost dont l’acuité visuelle s’était détériorée, le risque de perte visuelle était de 50 % plus faible dans le groupe traité deux fois par jour par le collyre.

À noter qu’une différence significative a pu être observée entre les 2 groupes dès 12 mois de traitement. Aucun effet secondaire n’a été rapporté au latanoprost avec autant d’événement dans les deux groupes (9 dans chaque groupe). Dans un éditorial, le Dr Anders Heijl de la Lund University à Malmö (Suède) fait remarquer : « Ces résultats devraient motiver un suivi clinique attentif et des contrôles réguliers chez sujets ayant un glaucome, et devraient servir de signal à l’industrie pharmaceutique pour continuer le développement de médicaments nouveaux et plus puissants. »

Lancet, publié en ligne le 18 décembre 2014

Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
20.12.2014 à 23h33

« Le monoprost est efficace et sans conservateur , cependant comme toutes les prostaglandines , il peut y avoir des effets secondaires sur les cils , l'iris , Et l'hyperhemie conjonctivale
Donc prév Lire la suite

Répondre
 
20.12.2014 à 08h43

« Le latanoprost se met une fois par jour le soir et non pas 2 fois »

Répondre
 
20.12.2014 à 17h56

« Possible mais le conservateur: chlorure de benzalkonium m'a endommagé la cornée qui a du mal à se réparer
Dr Magrou »

Répondre
 
20.12.2014 à 20h49

« Il existe actuellement une forme de latanoprost en unidose sans conservateur. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 7

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter