Les cigarettes électroniques à la nicotine aident à l’arrêt du tabac, selon une étude Cochrane

Les cigarettes électroniques à la nicotine aident à l’arrêt du tabac, selon une étude Cochrane

18.12.2014
  • 1418915200574146_IMG_144277_HR.jpg

    Les cigarettes électroniques à la nicotine aident à l’arrêt du tabac, selon une étude Cochrane

La cigarette électronique contenant de la nicotine aide les fumeurs à réduire, voire à arrêter, leur consommation de tabac, selon une méta-analyse publiée sur le site de la collaboration Cochrane. Le groupe Cochrane dédié à l’addiction au tabac a agrégé les résultats de 13 études, dont 2 essais randomisés réalisés en Nouvelle-Zélande et en Italie totalisant 662 participants, et 11 études de cohortes.

La nicotine, un élément important

Dans les deux essais randomisés, les patients qui utilisaient une cigarette électronique avec de la nicotine, avaient 2,29 fois plus de chance de s’abstenir de fumer pendant au moins six mois que ceux qui utilisaient un placebo sans nicotine. Par ailleurs, les utilisateurs de cigarette électronique avaient 31 % de chance en plus de réduire de moitié leur consommation de tabac, comparés à ceux qui utilisaient un placebo, et 41 % de chance en plus que ceux qui utilisent un patch. Toutes ces différences étaient statistiquement significatives.

Pas d’effet indésirable majeur

Les auteurs n’ont pas relevé d’effets indésirables importants, que ce soit dans les études de cohorte ou dans les essais randomisés. En outre, les risques d’événements indésirables étaient similaires dans les différents groupes. Si les chiffres semblent en faveur d’une bonne efficacité des cigarettes électroniques dans le cadre d’une stratégie du tabac, les auteurs restent prudents : « Le petit nombre d’études randomisées disponible et leurs importants intervalles de confiance nous obligent à qualifier de "faible" le niveau de preuve de notre analyse [...] les cigarettes électroniques semblent cependant aider les fumeurs qui ont des difficultés à arrêter de fumer », estiment-ils.

Une question épineuse

Depuis leur arrivée sur le marché en 2006, les cigarettes électroniques connaissent une augmentation régulière de leurs ventes. Si de nombreux fumeurs déclarent utiliser des cigarettes électroniques afin de tenter d’arrêter de fumer, les agences sanitaires hésitent encore à en recommander l’usage dans ce cadre, compte tenu du manque d’éléments concernant l’efficacité et la sécurité.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 1

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... Commenter

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter