HTA : l’HEGP lance deux dispositifs Internet pour améliorer l’interprétation des résultats d’automesure

HTA : l’HEGP lance deux dispositifs Internet pour améliorer l’interprétation des résultats d’automesure

17.12.2014
  • 1418828523574113_IMG_144273_HR.jpg

    HTA : l’HEGP lance deux dispositifs Internet pour améliorer l’interprétation des résultats d’automesure

Lancé ce mardi, « Hy-Result » est le premier logiciel qui permet de recueillir et d’interpréter des données d’automesure tensionnelle du patient grâce à un algorithme scientifiquement validé. Mis au point par l’unité d’hypertension artérielle de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP), ce logiciel a été évalué par les Drs Nicolas Postel-Vinay et Guillaume Bobrie dans le cadre d’une étude incluant 200 patients, dont 58 sans traitement anti-hypertenseur. Tous ont consulté des médecins de l’unité HTA de l’HEGP avant de bénéficier d’une automesure.

L’ensemble des résultats a été analysé à la fois par 9 praticiens spécialistes de l’hôpital et le logiciel « Hy-Result ». Que les patients soient ou non sous traitement, la classification avec le logiciel concordait à 90 % avec celle du médecin. Et concernant les discordances, « 5 % relevaient d’une erreur logicielle – corrigée aujourd’hui – et 5 % d’une erreur de classification du médecin », commente le Dr Bobrie. Pour le Dr Postel-Vinay, « Hy-Result » a été d’abord conçu pour « rendre les tensiomètres connectés plus intelligents qu’ils ne le sont actuellement ». Car selon lui, les solutions qui proposent aujourd’hui une interprétation des données d’automesure tensionnelle relèvent davantage du domaine du bien-être que de la médecine. Avec « Hy-Result », « on peut attendre un meilleur respect de la procédure d’automesure recommandée, une meilleure compréhension de la situation médicale et donc un meilleur recours au médecin », considère le Dr Postel-Vinay.

Application et site Web

En pratique, ce logiciel est disponible gratuitement à partir du site « monhypertensioncom », où le patient intègre manuellement ses données mesurées par un tensiomètre électronique ordinaire. La procédure d’automesure dure cinq jours, avec deux oublis tolérés. Le patient remplit ensuite un questionnaire permettant d’affiner l’interprétation des résultats. Le compte-rendu détaillé édité en format pdf peut alors être envoyé au médecin. La fonctionnalité « Hy-Result » pourra être intégrée dans de nombreuses applications sur smartphone ou tablette. La première disponible est proposée par la société Withings. Cette application gratuite baptisée « Withings health mate » permet également de saisir manuellement les données d’un tensiomètre, avec en plus des fonctions de rappel pour faciliter la procédure d’automesure. Dès janvier 2015, Withings commercialisera un tensiomètre connecté qui importera automatiquement ces données dans l’application. D’autres fabricants devraient suivre…

Préparation de la consultation

À l’approche de la Journée nationale contre l’hypertension artérielle, le 18 décembre, l’unité HTA de l’Hôpital Georges-Pompidou a également présenté une nouvelle fonctionnalité développée pour le site « centre-hypertension.com », avec le questionnaire « Hy-Quest ». Librement accessible, il offre une véritable préparation à la consultation. Les patients peuvent ainsi répondre à leur rythme, avec éventuellement l’aide de l’entourage, voire de leur médecin traitant un questionnaire standard, permettant d’optimiser la prise en charge en centres spécialisés. Enfin, pour les patients consultant à l’HEGP, le site Internet permet désormais la prise de rendez-vous, soit directement par le patient, soit par l’intermédiaire de son médecin traitant.

Samuel Spadone
Source : Lequotidiendumedecin.fr

A la une

add
rosp

ROSP et forfait structure 2018 : c'est parti pour la saisie des indicateurs, ce qu'il faut retenir

Coup d'envoi pour la déclaration des indicateurs de la rémunération sur objectifs (ROSP) et du forfait structure. À partir de ce lundi 10 décembre et jusqu'au jeudi 31 janvier 2019, les médecins doivent saisir les indicateurs... 7

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !

18 polémiques santé en 2018 : votre avis nous intéresse !-0

L’année qui s’achève a été riche en polémiques de toutes sortes touchant le système de soins. « Le Quotidien du Médecin » a retenu les 18... 2

Congrès de l'ASH : premiers cas d'augmentation mitochondriale dans le traitement de la maladie de Pearson

San Diego ASH

Maladie très rare, sa prévalence est inférieure à 1/1 million, le syndrome de Pearson est une maladie mitochondriale qui se traduit par une... Commenter

#Jumentgate : tollé après une diapositive misogyne au congrès des gynécologues, excuses du CNGOF

Depuis vendredi, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) est touché par une polémique dont il se serait bien... 15

Déclaration universelle des droits de l’Homme : l’Espace éthique propose une semaine de réflexion sur l’éthique et le soin

DROITS DE L'HOMME

En quoi les valeurs portées par la Déclaration des droits de l'Homme, dont nous célébrons aujourd'hui les 70 ans, peuvent éclairer la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter