Trafic d’organe : la Chine annonce la fin des prélèvements sur les condamnés à mort pour 2015

Trafic d’organe : la Chine annonce la fin des prélèvements sur les condamnés à mort pour 2015

04.12.2014

À partir du 1er janvier 2015, la Chine « va complètement mettre fin » au prélèvement d’organes sans consentement sur des détenus mis à mort, a affirmé Huang Jiefu, chef du Comité chinois du don d’organe dans le quotidien « Nanfang Dushibao », ce jeudi 4 décembre. Selon le responsable, le don volontaire sera désormais l’unique moyen de transmettre un organe. Il précise que, chaque année, 300 000 personnes en Chine ont un besoin urgent d’une greffe, mais seulement 10 000 opérations sont réalisées. Les Chinois sont 0,6 % à accepter le don d’un organe. La tradition (inspirée par la philosophie de Confucius) veut qu’un mort soit enterré sans mutilation.

Les associations comme l’ONGDoctor Against Forced Organ Harvesting (DAFOH) ont plusieurs fois dénoncé les prélèvements sur des prisonniers exécutés, sans le consentement des familles. Selon un rapport d’enquête intitulé « Prélèvements meurtriers », commis par l’avocat David Matas et David Kilgour, ancien secrétaire d’État canadien, les adeptes du mouvement spirituel Falun Dafa, persécutés depuis 1999, sont torturés, condamnés, et exécutés, devenant ainsi l’une des principales sources de greffons.

Selon l’ONG Dui Hua, 2 400 personnes ont subi l’an dernier la peine capitale.

La Chine a déjà promis, par le passé, d’abolir ces prélèvements sur les prisonniers mis à mort. Sans tenir son engagement.

C. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
05.12.2014 à 00h17

« Tiens eux ils ont trouvé la solution à la pénurie, ce qui n'est pas pour tous les ÉTATS ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Agnès Buzyn écarte à nouveau la coercition à l'installation

Buzyn

Agnès Buzyn a écarté ce mercredi la proposition d'un conventionnement sélectif des médecins de secteur II dans les zones surdotées, piste... 1

Une étudiante en PACES de Marseille se suicide, la communauté médicale en émoi

suicide Fac marseille

Une étudiante inscrite en première année commune aux études de santé (PACES) à la faculté de médecine d'Aix-Marseille vient de se donner la... 6

Lévothyrox: le Conseil d'État donne raison au gouvernement dans sa gestion des effets indésirables

Levothyrox

Le Conseil d'État a donné raison ce 13 décembre au gouvernement, face à un patient traité avec le médicament Levothyrox, qui avait saisi en... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter