La tête de l’EMA remise en jeu par le Tribunal de la fonction publique de l’Union européenne

La tête de l’EMA remise en jeu par le Tribunal de la fonction publique de l’Union européenne

02.12.2014

L’Agence européenne du médicament (EMA) va devoir mener une nouvelle procédure de sélection de son directeur exécutif, suite à la décision rendue par le Tribunal de la fonction publique de l’Union européenne (TFP) qui invalide la nomination de Guido Rasi, ancien directeur de l’agence italienne du médicament. Une nomination pourtant effective depuis novembre 2011. Le directeur exécutif de l’EMA est nommé par le conseil d’administration de l’agence pour une période de cinq ans, sur la base d’une première liste de candidats proposée par la Commission européenne à la suite de la publication au « Journal officiel » de l’Union européenne.

La protestation d’Emil Hristov

Suite à l’accession de Guido Rasi à la tête de l’exécutif, un de ses concurrents malheureux, le Bulgare Emil Hristov, a déposé une réclamation auprès du conseil d’administration de l’EMA estimant que la procédure avait fortement avantagé le candidat italien. Il reproche au conseil d’administration d’avoir établi une short list de 4 candidats incluant deux de ses membres, dont Guido Rasi, ce qui est contraire aux procédures en vigueur.

L’EMA prend acte de la décision du tribunal

La demande ayant été rejetée, Emil Hristov a fait appel au TFP en 2012, qui a rendu sa décision le 13 novembre dernier : la short list est annulée par le tribunal et, par voie de conséquence, la nomination de Guido Rasi l’est aussi. Le conseil d’administration de l’EMA a pris définitivement acte de cette décision lors d’une réunion extraordinaire le 27 novembre et a annoncé lundi que ce serait l’Allemand Andreas Pott, un vétéran de l’EMA, qui assurerait l’intérim du poste de Guido Rasi dont il était l’adjoint jusqu’à présent.

Guido Rasi s’était récemment illustré en dirigeant la rédaction des nouvelles règles d’accès élargi aux données des essais cliniques confiées à l’EMA.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
Raphaël L Médecin ou Interne 03.12.2014 à 13h35

« Hé, Hé... C'est l'AFSSAPS bis ! »

Répondre
 
03.12.2014 à 11h46

« Et dire que sur mon territoire si il manque une étiquette agrafée à l'oreille de la vache l'agriculteur fait presque de la prison ferme... Ces petits arrangements entre (amis?) de l'EMA montre une n Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Tarifs, avantage maternité, installation : À Avignon, les remplaçants de REAGJIR distillent les bons et mauvais points de 2017

Deux jeunes médecins, les Drs Charline Boissy et Pierre de Bremond d’Ars, se sont improvisé journalistes à l'occasion du « Grand petit... Commenter

Recherche sur les cellules souches : un débat éthique, un casse-tête réglementaire et un défi industriel

Abonné
accroche

Les applications potentielles des cellules souches dans le domaine de la recherche et de la santé sont immenses. Dans la pratique, elles... Commenter

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter