Des antitussifs détournés à des fins « récréatives » chez les jeunes

Des antitussifs détournés à des fins « récréatives » chez les jeunes

02.12.2014
  • 1417540393568825_IMG_142759_HR.jpg

L’ANSM met en garde contre l’usage détourné de médicaments antitussifs à base de dextromorphane chez des sujets toxicomanes mais aussi des adolescents et jeunes adultes. L’ensemble des « acteurs concernés par la prise en charge sanitaire ou sociale de jeunes publics », ce qui inclut pharmaciens, médecins généralistes, addictologues, pédiatres, médecins scolaires, de planning familial et de PMI, associations de prévention de drogues pour les jeunes, est invité à la vigilance sur le détournement de ces médicaments délivrés sans ou avec ordonnance. Il existe de nombreuses spécialités commercialisées, dont « Tussidane », « Pulmodexane » ou encore « Vicks Toux sèche » (liste indicative de l’ANSM).

Des comprimés plutôt que du sirop

Le dextromorphane étant un dérivé morphinique d’action centrale indiqué dans le traitement de courte durée des toux sèches et d’irritation. L’utilisation à « des fins récréatives » ou « de défonce » s’est développée en France ces dernières années chez les polytoxicomanes mais aussi les jeunes sans antécédent d’addiction. Si le dextromorphane se présente sous différentes formes (sirop, comprimé, gélule, capsule, pastille, sachet-dose), ce sont les formes comprimés ou capsules qui sont privilégiées. Des pharmaciens ont donné l’alarme dès 2003 en signalant des demandes récurrentes de dextromorphane sous ces formes par des adolescents.

Il est demandé aux professionnels de santé de prescrire ou délivrer un autre antitussif en cas de doute, et pour les pharmaciens de ne délivrer qu’une seule boîte à la fois. Les professionnels accueillant des jeunes dans des structures de prévention des drogues doivent connaître le risque d’usage détourné des antitussifs à base de dextromorphane et rester vigilants face à toute consommation paraissant suspecte.

Dr I. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 18 Commentaires
 
04.12.2014 à 22h18

« Quand s'attaquera-t-on aux racines du mal et pas à ses conséquences ? »

Répondre
 
04.12.2014 à 13h40

« Eh bien que de réponses aggressives !!!!! Faut prendre un peu de fil plan chers confrères. »

Répondre
 
03.12.2014 à 15h53

« Quel est l'adolescent(e) qui n'a jamais fait de "Ventoline party" avec ses copains ou copines.?... C'est-à-dire inhaler chacun une cinquantaine de bouffées du flacon ? ... Avec les effets cardio-vas Lire la suite

Répondre
 
03.12.2014 à 10h08

« Ces sirops sont vendus sur internet sans contrôle, comme tous les médicaments sans ordonnance, à cause du gouvernement et de ses "sages " du Conseil d'état qui veulent le médicament sur le net... B Lire la suite

Répondre
 
Raphaël L Médecin ou Interne 03.12.2014 à 08h39

« L'ANSM championne de la défonce des portes ouvertes. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mort inattendue du nourrisson et plagiocéphalie : le couchage sur le dos est impératif, alertent les spécialistes lyonnais

nourrisson

À l'occasion de la Semaine de prévention de la mort inattendue du nourrisson (19 au 23 septembre), les pédiatres, neurochirurgiens et chirur... Commenter

Retrait du marché des implants Essure, les patientes tentent une action de groupe avant la fin du mois

implant Essure

Plus d'un mois après la perte temporaire de son marquage CE, sur décision de l'organisme notifié irlandais NSAI, l'implant de contraception... 1

Pilule de troisième génération : le parquet classe l’enquête

PILULE

Est-ce la fin d’une polémique longue et stérile sur les pilules de troisième génération ? Sans doute pas. Le parquet de Paris a classé... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter