Retrait de la loi, front uni : la FMF aussi !

Retrait de la loi, front uni : la FMF aussi !

12.11.2014
  • 1415801195562616_IMG_141005_HR.jpg

« Retrait pur et simple de la loi de santé ». La Fédération des médecins de France (FMF) est aujourd’hui sur la même ligne que le SML et réclame la suppression du texte.

Mardi 11 novembre, au cours d’un conseil d’administration du syndicat, « il a été décidé de maintenir l’unité syndicale pendant tout le mouvement de protestation, et de faire taire nos différences », confie au « Quotidien » le Dr Jean-Paul Hamon, président de la FMF. L’objectif est donc de présenter « un front uni pour aboutir au retrait pur et simple de la loi de santé ».

Une plate-forme « intersyndicale »

La FMF ne s’arrête pas en si bon chemin. Elle réclame l’ouverture de négociations globales associant syndicats médicaux libéraux et hospitaliers, patients, universités, industrie pharmaceutique, et représentants des hôpitaux. Objectif : l’élaboration d’une « vraie stratégie nationale de santé » mais aussi des « mesures urgentes » comme le retrait du projet de tiers payant généralisé et le rattrapage de la valeur de l’acte.

La FMF plaide pour une plate-forme « intersyndicale » reprenant ces revendications communes.

Tout à sa stratégie unitaire, le Dr Hamon fera participer son syndicat aux autres initiatives. La FMF sera ainsi présente aux États généraux de la médecine spécialisée, organisés le 7 décembre par l’UMESPE (CSMF).

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 7 Commentaires
 
13.11.2014 à 18h11

« C'est bien Jean Paul d'adhérer à un front unitaire, mais pourquoi l'avoir refusé à Roger Rua (SML) au printemps 2014, qui plus est en le taxant de vouloir soutenir des positions purement électoralis Lire la suite

Répondre
 
12.11.2014 à 23h14

« Pas de mouvement de grève ! Mais un déconventionnement pur et simple au moins ça ce n'est pas illégal et on assure la continuité des soins , pas de télétrans et sur la feuille de soin le tarif que Lire la suite

Répondre
 
16.11.2014 à 23h12

« C'est une forte idée, mais les syndicats vivent de la convention et des négociations qu'ils mènent et du chèque qu'ils reçoivent en signant. Sans convention ils n'existeraient pas. Alors scier la b Lire la suite

Répondre
 
12.11.2014 à 22h42

« Je ne comprends pas tout !!!
Mais j'ai confiance en JP Hamon. »

Répondre
 
12.11.2014 à 21h59

« AH il est temps de se réveiller, sinon c'est le dépeçage de la médecine et nous serons livrés tout cru a des prédateurs financiers prêts a nous "financer" et nous asservir en prélevant sur nos honor Lire la suite

Répondre
 
12.11.2014 à 22h18

« Oui les prédateurs financiers pour les spécialités cliniques et le paiement via la CPAM par contrat d'objectifs en soins primaires et selon les spécificités locales. »

Répondre
 
T Médecin ou Interne 12.11.2014 à 14h35

« Welcome back!
NO NEGO !
ufml.fr »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 4

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 12

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter