Une molécule chimérique pour tester les allergies aux chiens

Une molécule chimérique pour tester les allergies aux chiens

05.11.2014
  • 1415194817560913_IMG_140536_HR.jpg

Pour pallier la qualité variable des tests allergiques basés sur les extraits de peaux mortes de chiens, des chercheurs de l’institut Karolinska de Stockholm ont mis au point une molécule chimérique qui combine les quatre lipocalines Can f 1, Can f 2, Can f 4 et Can f 6, c’est-à-dire les principaux allergènes présents chez le chien.

Étude aux rayons X

Les chercheurs se sont servi des rayons X pour étudier les propriétés structurelles de cet assemblage, et ont observé que le résultat était le même qu’avec un mélange équimolaire des différents allergènes mais ils se fixaient mieux aux IgE de patients allergiques aux chiens que chaque allergène pris séparément.

Ce dernier test suggère que cette molécule pourrait être utilisée pour élaborer des tests allergiques plus sensibles, ce qui ne pourra être prouvé que lors de tests de sécurité et de fiabilité que les chercheurs suédois entendent bien mener dans les mois qui viennent.

Damien Coulomb
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
05.11.2014 à 21h53

« "Pour pallier à la qualité..." Non, ce n'est pas possible, un journaliste français n'a pas le droit de faire des fautes aussi énormes ! »

Répondre
 
Stéphane L
Stéphane L La rédaction du Quotidien du Médecin 06.11.2014 à 09h30

« C'est corrigé. Merci de nous avoir signalé cette erreur. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

« L'humanité ne peut s'arrêter aux frontières de la France ! » : le Pr Pitti explique pourquoi il renonce à ses insignes d'officier de la légion d'honneur

Pr Raphaël Pitti

Le Pr Raphaël Pitti, chef du service de réanimation à la polyclinique de Gentilly (Nancy) et médecin humanitaire, a été promu au rang... 11

L'athérosclérose présente chez la moitié des 40-54 ans sans facteur de risque cardiovasculaire… Faut-il s'en soucier ?

athérosclérose

Une tension basse, une glycémie faible et un taux de cholestérol dans la norme suffisent-ils à garantir des artères saines ? Une étude... Commenter

La consommation d’antibiotiques en France reste à la hausse en ville

ANTIBIOTIQUES

La tendance à la hausse de la consommation d’antibiotiques en ville se poursuit depuis 2010, après une période de baisse (2000-2005) puis... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter