Opposé à un DPC au rabais, le collège de la médecine générale lance une pétition

Opposé à un DPC au rabais, le collège de la médecine générale lance une pétition

28.10.2014
  • 1414496188558339_IMG_139812_HR.jpg

Le collège de la médecine générale, qui regroupe les organisations professionnelles et scientifiques de la spécialité, a lancé lundi une pétition pour dénoncer la stratégie politique du développement professionnel continu (DPC) qu’elle juge incohérente.

L’instance fustige « un système sans pilote, une gestion technocratique, un pillage par l’État des honoraires différés qui finançaient la FPC »...

La décision « autoritaire » prise en conseil de gestion par l’Organisme gestionnaire du DPC de limiter la prise en charge de la seule première action de DPC par professionnel à compter du 17 octobre dernier, a mis le feu aux poudres.

Le collège déplore ces mesures de restriction alors que « la recommandation européenne est de 40 heures de formation professionnelle, par an ».

En lançant cette pétition, le collège de la médecine générale réclame l’ouverture d’un Grenelle pour réfléchir à l’avenir du DPC, une gouvernance paritaire du dispositif (Etat-médecins), un financement pérenne au niveau des standards européens, et enfin une nouvelle définition des besoins, des thèmes, et des méthodes...

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 10 Commentaires
 
01.11.2014 à 11h45

« AU LIEU DE NOUS PLAINDRE A DES INTERLOCUTEURS MAL INTENTIONNÉS ET SOCIALISTES DE LA ROUERIE NOUS FERIONS MIEUX DE NOUS FÂCHER ET TAPER SUR LA TABLE CAR ILS NE CONNAISSENT QUE LE RAPPORT DE FORCE DOR Lire la suite

Répondre
 
01.11.2014 à 12h49

« En effet. »

Répondre
 
29.10.2014 à 11h51

« Pourquoi former et dépenser de l'argent pour les MG ?????? la MG libérale en haut lieu est déjà assassinée. »

Répondre
 
29.10.2014 à 10h39

« Honoraires différés comme l'ASV, la prise en charge des cotisations sécu et partiellement allocations familiales, voilà, ça c'était le conventionnement à grand papa. L'avenir, c'est les honoraires d Lire la suite

Répondre
 
29.10.2014 à 08h05

« Après tant d'années d'études et de concours, après tant d'années d'exercice professionnel, j'ai honte d'être encore traité comme un lycéen avec des devoirs de contrôle continu. Je suis assez adulte Lire la suite

Répondre
 
28.10.2014 à 23h05

« Il faudrait être naïf pour croire que les élites qui nous gouvernent vont renoncer à tous les moyens qu'elles s'approprient par entrisme forcené pour réduire et mettre au pas les médecins...
Bien fa Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Après le calvaire des ECNi, les étudiants demandent des comptes

ecni

8 900 candidats ont dû plancher pendant la journée de secours après l'annulation de deux sessions des ECNi. Les carabins soupçonnent des... 3

Les ophtalmos veulent former au moins 200 internes par an pour réduire les délais de rendez-vous

ophtalmologistes

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a annoncé ce vendredi vouloir poursuivre le travail engagé pour réduire les... 1

Santé mentale, 3e cycle : les internes présentent leurs doléances au ministère

buzyn

L'Intersyndicat national des internes (ISNI) a rencontré ce vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn et son cabinet afin de faire le... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter