Malgré 51 abstentions, les députés adoptent le PLFSS 2015 en première lecture

Malgré 51 abstentions, les députés adoptent le PLFSS 2015 en première lecture

28.10.2014
  • 1414515242558539_IMG_139857_HR.jpg

    Malgré 51 abstentions, les députés adoptent le PLFSS 2015 en première lecture

L’Assemblée nationale a adopté ce mardi 28 octobre le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015. Sur 566 votants, 270 députés ont voté pour, et 245 contre. Quelque 51 députés se sont abstenus, parmi lesquels figurent 34 socialistes dont les anciens ministres Benoît Hamon et Aurélie Filippetti.

La ministre de la Santé Marisol Touraine a salué l’adoption d’un budget de la Sécu qui « renforce les droits sociaux ».

Dans l’opposition, Jean-Pierre Door (UMP) a dénoncé un projet marqué par « l’absence de sincérité budgétaire et l’amateurisme », qui provoquera la décroissance du secteur pharmaceutique et creusera les dépenses, du fait de la suppression des franchises et de l’instauration du tiers payant pour les bénéficiaires de l’aide à la complémentaire santé.

Au nom de l’UDI, Francis Vercamer a vilipendé « des demi-mesures », qui ne sont pas à la hauteur « d’attentes fortes ».

3,2 milliards d’efforts

Chez les écologistes, Jean-Louis Roumégas a observé des mesures positives (le tiers payant pour les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire, la suppression des franchises, l’article 3 régulant le coût des nouveaux traitements de l’hépatite C) mais qui ne vont pas assez loin. Il a aussi regretté l’absence de mesure liée à la politique environnementale.

La députée Dominique Orliac a indiqué que son groupe radical de gauche a voté à la quasi unanimité le PLFSS, notamment en raison d’une politique innovante en matière de médicament tandis que la socialiste Martine Pinville a salué l’amélioration de la prise en charge des assurés sociaux et de courageuses recherches d’économies.

Le PLFSS prévoit de ramener le déficit de la branche maladie à 6,9 milliards d’euros en 2015 grâce, notamment à 3,2 milliards d’euros d’économie. Les efforts porteront essentiellement sur le médicament (baisses de prix, génériques, surveillance des prescriptions). Ce budget est marqué par le mécanisme de régulation mis en place pour limiter le coût des traitements contre l’Hépatite C, la modulation des allocations familiales, l’expérimentation des hôtels hospitaliers, ou l’alignement à la hausse des taxes des cigares et des cigarillos sur celle des cigarettes.

C.G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
29.10.2014 à 20h32

« On n'est pas prêt de décrasser le mammouth du système de santé pléthorique avec les instances qui se chevauchent et les plans qui s'écrasent les uns sur les autres. »

Répondre
 
29.10.2014 à 16h23

« Les biologistes qui ont subi 8 baisses annuelles consécutives de 5% par an soit - 40% de leur tarifs (merci Sarko) sur 8 ans et à qui on a imposé une accréditation surdimensionnée (pour gaver certai Lire la suite

Répondre
 
30.10.2014 à 01h40

? Suède : Voyez sa Privatisation 2010 de + de 50% de ses Apotek publiques, à présent aux mains de qq grands groupes financiers ... et surtout :

Etudiez le mode suédois de paiement des médicaments Lire la suite

Répondre
 
T Médecin ou Interne 28.10.2014 à 23h35

« Sans oublier les millions de dédit de la vente de l'hôtel Dieu par exemple. »

Répondre
 
28.10.2014 à 23h01

« Amateurisme de surface, car le plan de dézinguage des médecins au point depuis des années lui, se déroule tranquillement en tache de fond !
Les considérations budgétaires paraissent un motif imparab Lire la suite

Répondre
 
28.10.2014 à 22h00

« Les politiques font du com passionnel cas du populisme comme Peloux au lieu de faire du technique. Quel manque de courage »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Cannabis : le gouvernement veut mettre en place une contravention pour sanctionner l'usage et la détention

cannabis

Interrogé mercredi sur BFMTV, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'une simple contravention pourrait, dans les prochains mois,... Commenter

G7 : la Sicile est en état d’alerte après l’attentat de Manchester

Taormina G7

Une cité blindée et 400 opérateurs de santé spécialisés déployés sur le terrain. À l’occasion du G7 qui se tient les 26 et 27 mai à... Commenter

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter