Suppression des franchises pour les ACS : le tiers payant intégral inapplicable ?

Suppression des franchises pour les ACS : le tiers payant intégral inapplicable ?

23.10.2014

C’est une hypothèse qui fait son chemin : et si la suppression de toutes les franchises médicales pour les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition de la complémentaire santé (ACS), soudainement annoncée par Marisol Touraine dans le cadre du PLFSS pour des raisons d’accès aux soins, révélait surtout l’incapacité technique du gouvernement à instaurer le tiers payant généralisé prévu pour les bénéficiaires ACS au 1er juillet 2015.

La récupération des franchises médicales et autres forfaits se révélant un casse-tête dans le cadre du tiers payant intégral, le gouvernement aurait choisi la suppression pure et simple de ces franchises pour éviter les mauvaises surprises.

Mauvaise foi

Cette théorie est en tout cas reprise ce jeudi par la CSMF, premier syndicat de médecins libéraux. « La suppression des franchises vient battre en brèche la générosité affichée dans une logique de communication gouvernementale, affirme le syndicat. Si le gouvernement a décidé de se priver des recettes que représentent les franchises (...), c’est moins par générosité que pour dissimuler la réalité de l’impossibilité technique et matérielle dans laquelle il se trouve de collecter les franchises. L’extension du tiers payant au 1er juillet 2015 pour le 1,2 million de bénéficiaires de l’ACS, pose en réalité problème. La question de la collecte des franchises n’est toujours pas résolue, car elle est impossible à résoudre. »

La CSMF estime qu’elle « prend le gouvernement en flagrant délit de mauvaise foi » et l’exhorte une nouvelle fois à renoncer à ce projet « qui va coûter très cher à la collectivité ».

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
23.10.2014 à 17h17

« "La CSMF estime qu’elle « prend le gouvernement en flagrant délit de mauvaise foi »"... Parole d'expert, confère le CAS, les avenants 8,10, etc... La mauvaise foi est la seule chose que l'on peut re Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter