Vaccination contre la grippe saisonnière : 10 millions de personnes ciblées à partir d’aujourd’hui

Vaccination contre la grippe saisonnière : 10 millions de personnes ciblées à partir d’aujourd’hui

16.10.2014
  • 1413475483555039_IMG_138861_HR.jpg

    Vaccination contre la grippe saisonnière : 10 millions de personnes ciblées à partir d’aujourd’hui

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière est lancée ce 16 octobre. Jusqu’au 31 janvier 2015, 10 millions de personnes seront invitées par l’Assurance-maladie à bénéficier de la vaccination. Parmi celles-ci, les personnes fragiles : personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes souffrant d’asthme ou de BPCO, l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque grave, les personnes atteintes d’hypertension artérielle et de diabète.

Depuis 2012, les femmes enceintes, les personnes obèses ayant un IMC supérieur ou égal à 40 kg/m2 et depuis 2013, les personnes atteintes d’une hépatopathie chronique avec ou sans cirrhose pourront également bénéficier du vaccin gratuitement.

Une forte mobilisation des professionnels de santé est attendue

Afin de sensibiliser la population, les médecins traitants sont au cœur du dispositif de vaccination afin notamment de lever les doutes et les inquiétudes sur le vaccin qui demeurent auprès de la population. « Certaines personnes pensent que le vaccin peut donner la grippe, d’autres pensent qu’il est inutile, qu’ils peuvent être traités par antibiotiques », explique le Dr Luc Barret, médecin-conseil national de la CNAMTS. L’Assurance-maladie mettra en place un dispositif complet d’informations pour faciliter les actions des médecins. Tous les cabinets et officines bénéficieront d’affiches et de dépliants. Les lettres de l’Assurance-maladie soulignant les enjeux de la vaccination grippale seront adressées à tous les professionnels de santé courant octobre/novembre.

Les modalités pratiques sont également rappelées par des mémos qui pourront être remis lors de la visite des délégués de l’Assurance-maladie (DAM). Par ailleurs, la liste des professionnels de santé libéraux invités à se faire vacciner concerne huit spécialités : médecins généralistes, pédiatres, pharmaciens, gynécologues, sages-femmes, infirmières, masseurs kinésithérapeutes, chirurgiens-dentistes.

Retrouver la confiance de la population

Le bilan de la saison 2013-2014 est encourageant, mais « les efforts doivent se poursuivre », insiste Le Dr Barret. La délivrance du vaccin par le pharmacien a progressé au cours de la dernière saison grippale et concerne 76,4 % de la population cible. De même que la vaccination pratiquée par les infirmières est en hausse et concerne 20 % de la population.

L’Institut national de veille sanitaire (InVs) a recensé 661 cas graves de grippe admis en service de réanimation. Un patient sur cinq admis dans ce service est décédé. L’InVS estime à 2 000, le nombre décès évités chez les seniors chaque année grâce à la vaccination. Quelque 3 000 décès pourraient être évités si la couverture vaccinale atteignait l’objectif de 75 % fixé par l’OMS. En 2013, 5,31 millions de personnes ont été vaccinées, 1,7 % de plus qu’en 2012. Toutefois, le taux global de couverture vaccinale a reculé avec un taux de 48,9 % contre 50,1 % en 2012, principalement du fait du vieillissement de la population.

« L’enjeu est de retrouver la confiance du public et des professionnels de santé », explique François Bourdillon, directeur général de l’InVS. Une meilleure couverture vaccinale permettrait une meilleure protection individuelle et collective. L’épidémie grippale de la précédente saison a coûté environ 200 millions d’euros à l’Assurance-maladie (consultations, indemnités journalières et médicaments).

Les médecins généralistes, les bons élèves, les infirmiers et aides-soignants peuvent mieux faire

La moitié (50 %) de médecins généralistes vaccinés contre la grippe l’année dernière. « Ils sont motivés à pouvoir continuer leur activité », souligne Odile Launay, Vice-présidente du Comité technique des vaccinations (CTV). En revanche « les infirmiers et aides-soignants ne se vaccinent pas et peuvent avoir un discours négatif à propos du vaccin. Il faut travailler ce côté-là », précise-t-elle.

Quelque 129 épisodes de grippes nosocomiales ont été signalés à l’InVS entre 2001 et 2010 dont 50 % touchaient uniquement le personnel soignant. Seulement 26 % des aides-soignants ont eu recours au vaccin la saison dernière.

Chez les femmes enceintes

La vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée chez les femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse. Elles bénéficient du vaccin gratuitement. Le médecin traitant, le gynécologue obstétricien ou la sage-femme leur prescrira le vaccin avec un bon de prise en charge complété à leur nom, leur permettant de retirer gratuitement le vaccin en pharmacie d’officine dès octobre.
Sophie Martos
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : l'ANSM s'interroge sur l'apport des réseaux sociaux sur la pharmacovigilance

ansm levothyrox

En plus des spécialités de lévothyroxine déjà présentes, une prochaine pourrait arriver début 2018. « Une évaluation de demande d’AMM pour... 8

Nouvelles consultations, nouveaux contrats conventionnels : la CNAM a fait ses comptes

cnam

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) a dressé ce vendredi un bilan chiffré des nouveaux actes, tarifs et contrats mis en place... 1

Un exosquelette permet à un jeune chirurgien italien paraplégique d'opérer ses patients

Marco Dolfin

Chirurgien orthopédiste en milieu hospitalier à Turin, Marco Dolfin est devenu paraplégique à la suite d'un accident de la route. Après un... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter