L’infirmière contaminée par le virus Ebola a quitté l’hôpital Bégin, son cas sera publié prochainement

L’infirmière contaminée par le virus Ebola a quitté l’hôpital Bégin, son cas sera publié prochainement

06.10.2014
  • 1412607373551518_IMG_137900_HR.jpg

La jeune infirmière française contaminée par le virus Ebola lors d’une mission au Liberia est désormais guérie et a quitté l’hôpital Bégin (Saint-Mandé). « La patiente qui présentait d’authentiques éléments de sévérité lors de son admission dans notre unité, explique le Pr Christophe Rapp, chef du service maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Bégin, a bénéficié de traitements symptomatiques et de traitements spécifiques, la difficulté étant de savoir quelle part de guérison est attribuable à ces derniers. »

Par un arrêté ministériel paru le 18 septembre au Journal Officiel, trois traitements spécifiques, le Favipiravir, le TKM-100-802 et le ZMapp ont été autorisés à titre dérogatoire pour le traitement des personnes contaminées par le virus Ebola.

Mais « l’emballement pour ces traitements est plus médiatique que scientifique, assure le Pr Rapp. Nous sommes dans un cadre totalement exceptionnel et le détail des traitements reçus par la patiente ainsi que son évolution feront l’objet d’une publication scientifique ».

Un protocole de rapatriement qui a fait ses preuves

Après 15 jours passés en isolement, la patiente qui répondait aux critères de sortie qui avaient été définis en amont et ne présentait aucun signe de contagiosité a quitté l’hôpital. La priorité du service est maintenant au rangement après cette hospitalisation qui a mobilisé beaucoup de personnel parmi les équipes soignantes.

Quant au protocole de rapatriement, « nous ferons un retour d’expérience pour reprendre des points de détails mais globalement rien ne doit changer » estime le Pr Rapp.

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, s’est déclarée très heureuse de cette évolution favorable et a salué l’engagement et le courage de cette jeune femme. La ministre a adressé ses remerciements et ses félicitations aux équipes de l’hôpital Bégin, qui ont montré un grand professionnalisme pendant toute la prise en charge de ce premier cas d’Ebola sur le territoire national.

Dr Anne Teyssédou
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
06.10.2014 à 22h09

« Bon alors est ce que cette dame a pris de la vitamine D et du chlorure de magnésium... On aimerait connaitre le traitement ! »

Répondre
 
06.10.2014 à 21h32

« Toutes mes sincères et confraternelles félicitations au service des MIT de l'HIA L.J. Bégin .
Dr Patrick Nezelof . »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Au centre d'hébergement d'urgence d'IvryLa médecine au chevet des femmes et enfants exilés

Abonné
centre 3

Qu'est-ce qu'un accueil inconditionnel et digne ? Où la médecine se fait sans contrôle, où l'accès au droit est humain ? Le pôle santé, et... Commenter

Entaille dans la liberté d'installation : les petits hôpitaux préconisent une « obligation à servir » de 3 à 5 ans

liberte installation

Suppression partielle de la liberté d'installation, maillage renforcé du territoire en centres de santé… La Coordination nationale des... 19

Vaccins obligatoires : l'extension votée en commission malgré deux amendements de suppression

vaccin

Les députés ont voté mercredi, en commission des Affaires sociales, l'extension des obligations vaccinales pour les jeunes enfants à partir... 13

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter