PDS : la CSMF demande à Touraine de sanctuariser le volontariat dans la loi de santé

PDS : la CSMF demande à Touraine de sanctuariser le volontariat dans la loi de santé

03.10.2014

Marisol Touraine a affirmé jeudi qu’elle n’avait pas l’intention de remettre en cause le volontariat dans la permanence des soins ambulatoire. « Plus de dix ans après, je crois qu’il faut faire avec, a déclaré la ministre de la Santé à l’Assemblée nationale devant une mission d’information parlementaire [...] Je crois que la solution ne consiste pas en une remise en question du volontariat, mais de prendre acte de cette situation. »

Cette intervention n’a pas convaincu la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF). Le syndicat s’étonne en effet des « discordances » entre les paroles de Marisol Touraine et la rédaction actuelle du projet de loi santé.

« Pas de retour du bagne » (UNOF)

Le projet de loi prévoit la création d’un service territorial de santé au public, qui « implique un pilotage intégral par l’agence régionale de santé de la permanence des soins, la fin de l’initiative libérale, remettant en cause le principe du volontariat de la PDS », analyse la CSMF. « Les attributions d’aides par les ARS sont conditionnées, pour les médecins qui viendraient à en bénéficier, à l’obligation de participer à la PDS. »

La ministre joue-t-elle un double jeu ? Le syndicat lui demande en tout cas de « passer de la parole aux actes ». Et demande que la future loi de santé stipule noir sur blanc que le service territorial de santé au public ne sera pas un « dispositif formaté, défini d’en haut ».

L’UNOF, branche généraliste de la CSMF, prévient de son côté qu’elle s’opposera au « retour du bagne » pour les généralistes et menace d’un « conflit majeur » si le gouvernement envisageait de porter atteinte au volontariat.

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 3 Commentaires
 
04.10.2014 à 09h25

« Si l'on couple aides et obligation de participer à la P.D.S. A, alors ceux qui ne perçoivent aucune en sont dispensés de facto soit sur mon territoire une réduction du nombre de participants à la P. Lire la suite

Répondre
 
04.10.2014 à 12h26

« Nous ne ferons plus d'actes inutiles en heures non ouvrées. C'est un acquis social des grèves de 2001 avec Martine Aubry. Y revenir serait une déclaration de djihad »

Répondre
 
04.10.2014 à 14h12

« Besoin d'aides ou besoin d'une tarification digne d'un médecin qui bosse 12 heures par jour pour gagner correctement sa vie ?. En fait, je crois que la PDS est un service public que l'Etat doit assu Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Mort inattendue du nourrisson et plagiocéphalie : le couchage sur le dos est impératif, alertent les spécialistes lyonnais

nourrisson

À l'occasion de la Semaine de prévention de la mort inattendue du nourrisson (19 au 23 septembre), les pédiatres, neurochirurgiens et chirur... Commenter

Pilule de troisième génération : le parquet classe l’enquête

PILULE

Est-ce la fin d’une polémique longue et stérile sur les pilules de troisième génération ? Sans doute pas. Le parquet de Paris a classé... 3

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter