Manuel Valls s’oppose au nom du gouvernement à la GPA, et appelle à une initiative internationale

Manuel Valls s’oppose au nom du gouvernement à la GPA, et appelle à une initiative internationale

03.10.2014
  • 1412347560551034_IMG_137756_HR.JPG

À deux jours de la « Manif pour tous », le Premier ministre Manuel Valls réaffirme dans un entretien à « la Croix » l’opposition du gouvernement à la gestation pour autrui (GPA).

« Il faut affirmer des positions claires : la GPA est et sera interdite en France. C’est le choix très ferme du président de la République et de son gouvernement. (...) La France est opposée à la légalisation de la GPA qui est une pratique intolérable de commercialisation des êtres humains et de marchandisation du corps des femmes », explique-t-il dans le quotidien.

Pas de transcription automatique de la filiation

Interrogé sur la condamnation de la France par la Cour européenne des droits de l’homme pour n’avoir pas reconnu la filiation d’enfants nés par GPA à l’étranger, Manuel Valls demande le « temps de la réflexion, dans l’intérêt des enfants et des familles ». Trois questions doivent trouver une réponse : celles de leur protection, de leur droit à hériter et de leur nationalité. « Il ne faut pas laisser dire non plus que ces enfants sont sans filiation ni identité. Ils ont une filiation et une identité, mais établie à l’étranger », ajoute-t-il.

« Le gouvernement exclut totalement d’autoriser la transcription automatique des actes étrangers, car cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA », précise-t-il.

Pour faire respecter sa position, alors que la GPA est légalisée hors de ses frontières, « la France entend promouvoir une initiative internationale, qui pourrait aboutir par exemple à ce que les pays qui autorisent la GPA n’accordent pas le bénéfice de ce mode de procréation aux ressortissants des pays qui l’interdisent », poursuit le Premier ministre.

« J’assume (m)es évolutions », a-t-il complété ce vendredi, en réponse aux observateurs qui rappellent qu’il était favorable à la GPA, une « évolution incontournable » selon lui,lors de la primaire socialiste en 2011.

Prudence sur l’AMP pour les couples homosexuels

Interrogé sur l’ouverture de l’assistance médicale à la procréation (AMP) aux couples de femmes, Manuel Valls a indiqué que le gouvernement attendait l’avis du Comité consultation national d’éthique (CCNE) pour aller plus loin. Le CCNE devrait rendre publique sa position d’ici à la fin de l’année.

Toujours sur des questions éthiques, le gouvernement attend les conclusions de la mission parlementaire menée par les députés Alain Claes et Jean Leonetti sur la fin de vie. « Nous verrons bien si cela doit nous conduire, ou pas, à légiférer », explique le Premier ministre, revenant sur la promesse de François Hollande d’une loi avant 2015.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
04.10.2014 à 17h12

« Voila 2 commentaires qui résument parfaitement la situation.
La GPA, une « évolution incontournable » selon la primaire socialiste ? Nous dirons plutôt contournable et à contourner par tous les mo Lire la suite

Répondre
 
05.10.2014 à 19h46

« Alors pour les conseillers ordinaux, il va y avoir du travail ... ! La chirurgie esthétique non réparatrice me semblant en réelle première ligne ... Concernant la GPA, en dehors de notre problématiq Lire la suite

Répondre
 
04.10.2014 à 12h23

« Éclair de lucidité chez les socialos, ou préparation des cantonales ? »

Répondre
 
04.10.2014 à 00h58

« La GPA était au départ une technique médicale d'aide à la procréation pour les femmes sans utérus, à l'utérus mal formé ou non fonctionnel. Malheureusement le mariage pour tous a largement fait dévi Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Lévothyrox : des avocats toulousains lancent une action collective contre Merck

levothyrox

Défaut d’information et préjudice d’angoisse. Voilà les deux chefs d’accusation que trois avocats toulousains comptent plaider devant le... 4

La Cour des comptes tire à boulets rouges sur l'organisation des spécialistes libéraux

cour comptes

Dans son rapport annuel sur la Sécurité sociale, dévoilé ce mercredi matin, la Cour des comptes cible particulièrement les dépenses... 71

Grandeurs et servitudes d'un métier en périlUn livre plaidoyer pour sauver le médecin généraliste

Abonné
livre

Le Pr Patrice Queneau, académicien, et le Dr Claude de Bourguignon, médecin de famille pendant 40 ans, suggèrent de revoir radicalement la... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter