Patients/soignants : une relation solide basée sur l’écoute, parfois un défaut d’explications

Patients/soignants : une relation solide basée sur l’écoute, parfois un défaut d’explications

24.09.2014

La relation entre patients et soignants est jugée « bonne » par 99 % des professionnels de la santé et 94 % des patients, selon une étude de la fondation MACSF réalisée par Harris Interactive (1). L’enquête relève que plus cette relation est ancienne, meilleure elle est ressentie.

Une des clés de cette bonne entente réside dans la capacité des soignants à communiquer avec leurs patients. 98 % de ces derniers jugent « prioritaire » la qualité des informations des professionnels de santé. Ceux-ci sont sur la même longueur d’onde : ils sont 97 % à considérer la communication avec les patients comme la dimension la plus importante dans l’exercice du colloque singulier.

De ce point de vue, 89 % des Français déclarent comprendre les professionnels de santé qu’ils consultent et 82 % d’entre eux se sentent compris.

Adopter un langage plus simple

Malgré cette bonne entente manifeste, des améliorations restent possibles. 61 % des patients souhaiteraient obtenir davantage d’explications des soignants sur leurs pathologies et traitements, et 33 % attendent dans certains cas un langage plus simple. Les soignants ne sont que 43 % à estimer qu’ils pourraient donner plus d’explications à leurs patients.

L’irruption d’Internet change la donne. Trois quarts des patients vont sur la Toile avant une consultation, et parmi ces patients internautes, 76 % parlent volontiers de ce qu’ils y ont trouvé durant la consultation. Les soignants n’y trouvent pas grand-chose à redire : 77 % d’entre eux jugent que cette attitude nourrit le dialogue avec les patients.

(1) Etude en ligne réalisée par Harris Interactive pour la Fondation MACSF, sur un échantillon représentatif de 1 000 personnes de la population française de plus de 18 ans et 500 professionnels de santé. Mars 2014.

H.S.R.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 2 Commentaires
 
25.09.2014 à 00h27

« La MACSF, après avoir phagocyté entre autres le Sou Médical, continue de "bouffer" à tous les râteliers; donc il est de son intérêt que tous ceux qu'elle dépouille soient dans le même troupeau bien Lire la suite

Répondre
 
24.09.2014 à 19h46

« Ah enfin il y en a qui sont satisfait de comprendre le langage technique du médecin ou du chirurgien, eux" ils ont le temps,"mais quand c'est l’infirmière ou le reste il y en a pas assez d'explicati Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Plus de 120 médecins libéraux et hospitaliers dans la course aux législatives !

legislatives

Au moins 120 médecins de toutes spécialités se présentent aux élections législatives, qui auront lieu les dimanches 11 et 18 juin. La carte... Commenter

Le nouveau directeur général de l'OMS s'appelle Tedros Adhanom Ghebreyesus

OMS Patron

L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, 52 ans, a été élu ce 23 mai nouveau directeur général de l'OMS (Organisation mondiale de la santé).... 1

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats

Législatives 2017 : la carte des médecins candidats-0

Les élections législatives se dérouleront les dimanches 11 et 18 juin. La date limite de dépôt des candidatures (dans les 577... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter