Loi de santé, honoraires : « un mouvement tarifaire n’est pas à exclure », prévient MG France

Loi de santé, honoraires : « un mouvement tarifaire n’est pas à exclure », prévient MG France

18.09.2014
  • 1411054586545780_IMG_136291_HR.jpg

« Déçu », « inquiet », et « en colère » contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine, MG France lance ce jeudi « un avertissement au gouvernement ». « Personne ne peut exclure un mouvement tarifaire que MG France accompagnerait », prévient son président, le Dr Claude Leicher.

L’amertume du syndicat de généralistes est à la hauteur des espoirs suscités par la stratégie nationale de santé qui devait organiser un virage ambulatoire autour des soins primaires.

Las. « Au lieu de donner de nouveaux moyens à la médecine générale, ce projet de loi la dépèce en voulant confier la vaccination aux sages-femmes et aux pharmaciens, créer le métier d’infirmière clinicienne et mettre en place une administration territoriale de la médecine ambulatoire sous la coupe des ARS », s’insurge le Dr Leicher. Seule la reconnaissance d’un médecin traitant de l’enfant (généraliste ou pédiatre) est saluée par le président de MG France. « Si le projet de loi était présenté en l’état, nous ne le voterions pas », affirme le Dr Leicher.

Enquête sur les tarifs

Alors que la crise démographique de la médecine générale s’amplifie et que grandit le « sentiment de malaise » de la profession, MG France déplore plus que tout l’absence de revalorisation de la consultation depuis le 1er janvier 2011.

Le Dr Leicher cite aussi le blocage du tarif des indemnités kilométriques (IK) depuis 1996, des indemnités de déplacement à domicile depuis 2002, ou encore du forfait ALD annuel de 40 euros depuis 2005.

MG France va lancer une enquête auprès des généralistes « pour voir ce qu’ils pensent de leurs tarifs ».

Le Dr Leicher n’exclut pas de réactiver l’éphémère « front de généralistes » qui avait vu le jour il y a un an pour soutenir la place des soins primaires dans la future loi.

Le syndicat réclame une fois de plus la consultation généraliste à 25 euros et la visite à domicile à 56 euros.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 26 Commentaires
 
23.09.2014 à 08h59

« Qui s'installe encore comme médecin généraliste?? Alors il faut bien trouver une solution!! »

Répondre
 
24.09.2014 à 00h04

« T'as raison, qui voudrait s'installer? Tiens, demande à l’Est et La Chine ou encore l'Afrique du sud, eux ils ne vont pas cracher dans la soupe, mais voilà en France on ne reconnait pas les diplômes Lire la suite

Répondre
 
19.09.2014 à 11h50

« Une vraie pointure ce Leicher ! Rassurez-moi, les adhérents MGF sont tous sous acide, ou bien ? »

Répondre
 
19.09.2014 à 01h22

« Il est culotté Leicher ! Et je suis bien tranquille qu'il va nous signer une acceptation du TPG contre 0.50 euro d'augmentation au maximum, et que la CSMF va nous dire que ça aurait pu être pire... Lire la suite

Répondre
 
18.09.2014 à 23h59

« Oui mais faire grève pour plus d'une semaine et tous, urgentistes, libéraux , hostos ! Là ça ferait des bulles de champagne ! Mais enfin on rêve ! Non je crois que l'on a pas encore subit plus, surt Lire la suite

Répondre
 
18.09.2014 à 21h44

« Le Dr Leicher sur pratis TV (il y a 3ans ) avant de signer la convention déconseillait aux jeunes de s'installer en libéral ... sa signature a t'elle rassuré les jeunes médecins ???? A 57ans le Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter