Le Pr Alim-Louis Benabid récompensé par le prix Lasker pour ses travaux sur le Parkinson

Le Pr Alim-Louis Benabid récompensé par le prix Lasker pour ses travaux sur le Parkinson

09.09.2014
  • Pr Alim-Louis Benabid

    Le Pr Alim-Louis Benabid récompensé par le prix Lasker pour ses travaux sur le Parkinson

Le Prix Lasker 2014 vient d’être attribué au Pr Alim-Louis Benabid, à l’âge de 72 ans, neurochirurgien au CHU de Grenoble, professeur de biophysique émérite à l’université Joseph-Fourier de Grenoble, directeur de recherche Inserm « Neurobiologie préclinique » de 1988 à 2006 et membre de l’Académie des Sciences, de façon conjointe avec l’américain Mahlon R.Delong, pour leurs travaux sur la stimulation cérébrale profonde dans la maladie de Parkinson.

Le prix Lasker est un prix américain très prestigieux considéré comme l’antichambre du Nobel. La cérémonie de remise du prix aura lieu le vendredi 19 septembre à New-York. Le Pr Benabid est le 8e français à recevoir cette disctinction.

Une fierté nationale

Dès l’annonce du prix décerné, le président de la République a salué dans un communiqué « la qualité exceptionnelle » du travail effectué par le chercheur, suivi peu après de Marisol Touraine, ministre de la Santé, et Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation et de la Recherche. Yves Lévy, Président-Directeur général de l’Inserm a tenu à adresser toutes ses félicitations à Alim-Louis Benabid pour ses « brillants travaux qui améliorent significativement le quotidien des malades ». Pour lui, ce prix « souligne également l’importance de mener en parallèle une recherche fondamentale et une recherche clinique de haut niveau ».

Cette technique, qui est le traitement chirurgical le plus efficace, est un espoir pour les patients, quand la L-dopamine ne contrôle plus suffisamment les symptômes de la maladie. La vie de plus de 100 000 patients ayant une maladie neurologique ou neuropsychiatrique, dont 60 000 sujets ayant une maladie de Parkinson, s’en est trouvée améliorée. Le Pr Alim-Louis Benabid travaille actuellement au Clinatec*, un laboratoire de recherche biomédicale développé par le CEA en partenariat avec l’université Joseph Fourier, l’Inserm et le CHU de Grenoble, et dédié aux applications des micro-nanotechnologies dans les maladies du cerveau.

*Clinatec, centre de recherche biomédicale Edmond J. Safra, du nom de son sponsor principal, la fondation philanthropique Edmond J. Safra

Dr I.D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Les gynécologues s'inquiètent de la désaffection « historique » pour le dépistage du cancer du sein

dépistage

Si le dépistage organisé est perfectible, il reste bien sûr indispensable. Face à la désinformation, les gynécologues jouent la carte de la... 4

Hépatite A et B : AIDES lance un appel à la vaccination à l'approche de l'été

hépatite

AIDES, l'association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a récemment invité les personnes les plus concernées à se... 1

Stages en cabinet, exonération de charges, bus médicalisés... : le SML délivre son ordonnance contre les déserts

Après la prise de position d'Agnès Buzyn contre la coercition à l'installation, le SML se réjouit du pragmatisme ministériel. Le syndicat... 8

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter