Le regard atypique d’un gynécologue-obstétricien sur l’hôpital... et le Dr House

Le regard atypique d’un gynécologue-obstétricien sur l’hôpital... et le Dr House

05.09.2014
  • 1409912028541522_IMG_135127_HR.jpg

    Le regard atypique d’un gynécologue-obstétricien sur l’hôpital... et le Dr House

« Je hais les médecins tels qu’on les fabrique, je hais la médecine telle qu’on la pratique. » Le Dr Laurent Vercoustre, 65 ans, est gynécologue-obstétricien au pavillon mère-enfant du groupe hospitalier du Havre. Cette phrase, tirée de son dernier ouvrage, « Dr House et moi, simple praticien hospitalier »*, résume assez bien l’auteur et son œuvre singulière, qui dresse à la fois un portrait dithyrambique du personnage fictif de la série télévisée américaine éponyme et démolit dans le même temps l’hôpital français et ceux qui y travaillent.

Sur 200 pages, le Dr Vercoustre raconte sa « fascination » et sa « passion » pour le Dr House, qu’il imagine déambulant à ses côtés dans les couloirs de l’hôpital. House est solitaire, misanthrope, mais honnête. Le Dr Vercoustre l’est aussi et passe, selon ses dires, pour un « vieux con » auprès de certains internes et confrères. Comme le Dr House.

Entre deux considérations philosophiques – le médecin est diplômé d’un master – et des dialogues tirés de la célèbre série, le Dr Vercoustre insère des anecdotes sur sa propre carrière de praticien hospitalier, son rapport aux patientes (il déteste le colloque singulier), à l’administration (il déteste les gratte-papier) et à ses collègues (on devine la suite). Les médecins y trouveront là, peut-être, une raison d’acheter son livre.

* « Dr House et moi, simple praticien hospitalier », mai 2014, 203 pages, 21 euros, l’Harmattan

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
07.09.2014 à 18h44

« Personnellement j'attendrai d'avoir lu le livre pour donner mon avis. »

Répondre
 
06.09.2014 à 09h07

« Un titre accrocheur pour appâter la ménagère et remplir ses comptes en banque. L'argent est thérapeutique paraît-il. Une ancienne 1ère dame en pense de même en tout cas. Bonne retraite »

Répondre
 
06.09.2014 à 08h09

« Ça pue la retraite thérapeutique. »

Répondre
 
06.09.2014 à 08h03

« Je pensais parfois la même chose des médecins en CHU surtout, mais après avoir rencontré cet été les médecins bulgares dans le plus grand hôpital universitaire de Sofia, je peux vous dire que nous s Lire la suite

Répondre
 
05.09.2014 à 20h07

« Pas si faux, donc motif de tous s'améliorer !
Mais conservons le colloque singulier car les personnes malades sont singulières ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La FHF pousse un nouveau cri d'alarme sur la situation budgétaire des hôpitaux

valletoux

Ce n'est pas la première fois cette année que la Fédération hospitalière de France (FHF) appelle le gouvernement à desserrer l'étau... Commenter

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter