Applications mobiles de santé : les médecins distancés par les patients

Applications mobiles de santé : les médecins distancés par les patients

04.09.2014
  • 1409818121541017_IMG_134980_HR.jpg

La fracture digitale entre médecins et patients se creuse, selon certains experts. Les professionnels de santé sont certes équipés de smartphone et tablette (un médecin sur deux possède les deux). Mais l’utilisation se fait à dose filée : selon une enquête « Les applications santé et vous », les médecins ne sont que 24 % à déclarer que les applications mobiles de santé sont devenues tout à fait incontournables à leur pratique (40 % oui, probablement, 27 % non, pas vraiment, 4 % non, pas du tout, et je ne sais pas 2 %).

En fait, l’usage des applications santé reste centré autour de la pratique médicale (FMC, base de données médicamenteuses...), alors que l’attente des patients est forte. Ainsi, 20 % des patients en ALD souhaitent que leur médecin leur conseille une application mobile de santé. Or, 9 % seulement des professionnels de santé ont téléchargé une application patient, et sont en mesure de fournir des conseils éclairés.

Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 4 Commentaires
 
05.09.2014 à 14h24

« C'est qui ces "experts" ? Mot qu'on met à toutes les sauces, comme "chercheurs". »

Répondre
 
04.09.2014 à 23h12

« Et le temps médical on y pense ? Après une journée de travail où on a pas trop le temps de se pencher sur la question, il est rare qu'on ait le courage de se replonger dans ce type d'application pou Lire la suite

Répondre
 
04.09.2014 à 21h21

« Bien sûr ! Les médecins ayant, c'est connu, des loisirs, ils doivent les occuper en "testant" des applis foireuses pour "conseiller" à leur patients les moins dangereuses...et se tenir au courant en Lire la suite

Répondre
 
05.09.2014 à 14h23

« De toutes façons je n'en conseillerais aucune, ne serait-ce qu'à cause des risques concernant la confidentialité. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La multimorbidité devrait doubler chez les personnes âgées d’ici 2035, en Grande-Bretagne

agees GB

D’après une étude parue dans « Age and Ageing », le journal de la Société britannique de gériatrie, le nombre de personnes âgées souffrant... 1

L'agence du DPC lance un dispositif de signalement pour mieux contrôler la qualité des actions

dpc

Le développement professionnel continu (DPC) est sur de bons rails. Selon l’Agence nationale du développement professionnel continu (ANDPC)... 1

Décès brutal d’un interne au CHU de Strasbourg

Abonné
chu strasbourg

Le centre hospitalier universitaire de Strasbourg a confirmé au « Quotidien » le décès d’un interne en médecine générale, survenu mercredi... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter