Un médecin belge sur cinq est déconventionné !

Un médecin belge sur cinq est déconventionné !

03.09.2014
  • 1409757677541051_IMG_134985_HR.jpg

Les chiffres sont formels. Plus de 20 % des médecins généralistes et spécialistes exercent sans être conventionnés outre-Quiévrain, selon une information révélée par la « RTBF », que l’INAMI (Assurance-maladie belge) a confirmée au « Quotidien ».

Plus de 7 700 médecins généralistes et spécialistes sur les 38 000 que compte la Belgique sont dans ce cas de figure. Ces dernières années, la tendance est à la hausse progressive du déconventionnement.

Le phénomène est particulièrement marqué dans la région bruxelloise puisqu’il concerne un généraliste sur 5 et 27 % des spécialistes. Les spécialistes exerçant le plus hors convention (moins de 50 % des effectifs ont adhéré à l’accord avec les organismes assureurs) sont les dermatologues, chirurgiens plastiques, ophtalmologues et gynécologues-obstétriciens, précise l’INAMI.

Crise démographique

En mars 2013, l’Assurance-maladie belge affirmait pourtant que le nombre de médecins conventionnés garantissait un « accès à des soins de santé de qualité pour le plus grand nombre ».

Les associations de patients ne partagent pas cet avis. Elles redoutent que la croissance du nombre de médecins déconventionnés (aux tarifs libres), conjuguée à la baisse globale du nombre de praticiens (5 000 en moins en cinq ans), n’entraîne l’apparition d’un système de santé à deux vitesses et un report de soins.

En Belgique, la consultation au cabinet d’un médecin généraliste « agréé » (qui a terminé sa formation) est de 20,92 euros. Elle s’élève à 24,48 euros lorsque ce médecin généraliste agréé est accrédité (le praticien peut demander des honoraires plus élevés car il suit une formation continue).

L’accord médico-mutualiste conclu entre les représentants des médecins belges et des organismes assureurs fixe les tarifs maximum qu’un médecin conventionné peut pratiquer (avec des avantages sociaux). Les médecins sont libres, individuellement, d’adhérer ou non à cet accord.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 24 Commentaires
 
04.09.2014 à 09h17

« ATTENTION. L'information n'est pas exacte. Ce qu'on appelle le "deconventionnement" là bas correspond en fait au secteur 2 d'ici et fait l'objet d un choix personnel uniquement. Pas plus que cela ma Lire la suite

Répondre
 
04.09.2014 à 09h15

« DECONVENTIONNES ou NON CONVENTIONNES = deux situations différentes. »

Répondre
 
04.09.2014 à 09h01

« Un de mes patients va à la clinique pour sa rééducation, en taxi. Coût taxi : 120€ AR. coût rééducation: 28€. Cherchez l'erreur. »

Répondre
 
04.09.2014 à 07h03

« Vive le roi ! Vive les belges !
Déconvention massive. Pensez aux taxis. »

Répondre
 
04.09.2014 à 06h54

« La démographie médicale déflationniste donne aux médecins de cette génération une chance inespérée de sortir du carcan administratif et politique, soi-disant sociale (en fait lutte de classe anti-mé Lire la suite

Répondre
 
04.09.2014 à 08h58

« oui bravo pour ce commentaire »

Répondre
 
04.09.2014 à 14h37

« Merci, mais c'est du simple bon sens. Pour 20 euros (moins que la coiffeuse), on ne fera qu'un shampoing ; pour une coupe ou une teinture, c'est plus long et plus cher. Mauvais calcul de la CQ car p Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Climat et santé : le CNOM appelle les médecins à sensibiliser leurs patients

pollution

« Les médecins sont les premiers à prendre en charge les conséquences du changement climatique sur la santé de leurs patients. Ils doivent p... 4

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... 5

Les libéraux de l'UNPS cherchent des alternatives au tiers payant généralisé

tiers payant

Discuter avec le gouvernement d'une alternative au tiers payant généralisé ? L'Union nationale des professionnels de santé (UNPS) n'est pas... 4

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter