Réforme du système de santé : face aux patrons du MEDEF, Valls maintient le cap

Réforme du système de santé : face aux patrons du MEDEF, Valls maintient le cap

27.08.2014
  • 1409153915539539_IMG_134601_HR.jpg

À peine sorti du conseil des ministres, le Premier ministre Manuel Valls s’est rendu à l’université d’été du MEDEF, pour prononcer un discours confirmant le cap de l’exécutif. « Le gouvernement est au travail pour accélérer les réformes, pour faire avancer notre pays », a-t-il assuré.

Le coût du travail baissera, Valls s’y engage, de même que les impôts. La réduction des déficits publics reste prioritaire : Valls table toujours sur 50 milliards d’euros d’économie à l’horizon 2017, afin de relancer la France dans la course mondiale.

Plusieurs pistes ont été citées. « La réforme de l’État, la réforme des collectivités territoriales, la réforme de notre système de santé : tout cela illustre notre détermination », a lancé le Premier ministre aux entrepreneurs réunis à Jouy-en-Josas (Yvelines).

Gattaz : « Notre système social très protecteur »...

« Tout ce qui est bon pour la compétitivité des entreprises est bon pour l’emploi, bon pour les salariés, et bon pour la France », a affirmé Pierre Gattaz, patron du MEDEF. Il a demandé au gouvernement Valls II de mettre les bouchées doubles. Le pacte de compétitivité et de responsabilité ? « Nécessaire mais insuffisant. » Pour Pierre Gattaz, il est temps d’ouvrir « sans tabou » certains débats. « Comment faire croire que nous sommes capables de maintenir notre système social très protecteur en travaillant moins que tout le monde et moins longtemps ?, cite-il en exemple. Nous aimerions en parler avec le gouvernement. »

Le 16 septembre, le MEDEF détaillera son projet visant à créer un million d’emplois supplémentaires sur cinq ans. La stabilisation des dépenses publiques figure en bonne place au sein de son programme, au même titre que le développement de la formation professionnelle, la baisse des impôts, et la réduction du coût du travail.

Depuis quelques semaines, le patronat se montre également très offensif sur la réforme de la santé, indispensable à ses yeux. Après avoir exposé des propositions choc pour réaliser 25 à 30 milliards d’euros d’économies sur l’assurance-maladie, le MEDEF a lancé le débat en région. Une campagne intitulée « Réforme du système de santé : il y a urgence ! » est relayée par les MEDEF territoriaux.

Delphine Chardon
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
Hervé M Médecin ou Interne 30.08.2014 à 23h49

« Un modèle absolu pour le pouvoir politique, c'est le philosophe Michel Foucault qui a déclaré "le pouvoir est partout, il suffit de s'en saisir"...Ah bon ? dans ce cas nos chères élites ont tout int Lire la suite

Répondre
 
28.08.2014 à 12h31

« Les syndicats nous font- ils bouger ??????? et la base des médecins demande-t-elle à bouger ????? voilà c'est le résultat de notre individualisme chronique .... »

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 28.08.2014 à 08h12

« La loi de santé telle qu'annoncée n'est rien d'autre que la fin de la médecine libérale. Tiers Payant Généralisé Globalisé avec pour les médecins ASSUJETTISSEMENT aux organismes payeurs, explosion Lire la suite

Répondre
 
28.08.2014 à 11h16

« Malheureusement vrai; il nous reste à nos âges avancés le salariat pour également profiter de la vie, comme nos chers "socialistes". »

Répondre
 
28.08.2014 à 14h35

« D'ores et déjà, pas "dors" !! C'est pas le moment de dormir, justement.
Cordialement. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test

Revenus 2016 : êtes-vous mieux loti que vos confrères ? Faites le test-0

Anesthésistes, généralistes, cardiologues, pédiatres… « Le Quotidien » a compilé les revenus imposables 2016 des principales spécialités... Commenter

Buzyn (et l'IGAS) enterrent de fait le tiers payant généralisé obligatoire au 30 novembre

Buzyn Grand Jury

Cela ressemble à un enterrement sans fleurs ni couronnes. Le tiers payant « fonctionne » certes pour les patients remboursés à 100 % par... 29

La généralisation du tiers payant « irréaliste » fin novembre, explique l'IGAS

tiers payant

Très attendu, le rapport de l'IGAS sur l'évaluation de la généralisation du tiers payant a été mis en ligne ce lundi matin. La mission a... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter