La FDA autorise Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur l’ADN fécal

La FDA autorise Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur l’ADN fécal

26.08.2014
  • 1409061397539285_IMG_134551_HR.jpg

Cologuard, premier test de dépistage du cancer colorectal basé sur la détection de l’hémoglobine fécale et des mutations ADN, vient d’être autorisé aux États-Unis. Le test peut être proposé aux adultes des deux sexes, âgés de 50 ans ou plus, candidats au dépistage du cancer colorectal. Cologuard ne devrait cependant pas modifier les recommandations américaines sur le dépistage du cancer colorectal qui, selon les sociétés savantes, repose sur l’Hémoccult, la sigmoïdoscopie ou la coloscopie.

Le test se présente sous forme de kit à deux compartiments, l’un pour tester l’ADN fécal, l’autre pour le sang fécal.

Il n’est pas autorisé chez les sujets de moins de 50 ans ni chez les adultes à haut risque de cancer colorectal.

La sécurité et l’efficacité de Cologuard ont été établies antérieurement au cours d’essais cliniques ayant recruté plus de 10 000 sujets en comparant Cologuard au test immunochimique. Cologuard détecte 92 % des cancers colorectaux et 42 % des adénomes avancée dans la population étudiée. Ce dernier est en revanche moins performant que le test immunochimique pour éliminer les patients indemnes. Cologuard est fabriqué par Exact Sciences (Madison, Wisconsin, États-Unis).

A. T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
27.08.2014 à 17h10

« Il reste à souligner que ce test coûte 599 $ ... JC JAILLET. »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Stratégie nationale de santé : quatre priorités, une concertation, un décret pour décembre

sns

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé ce lundi une grande concertation autour de la stratégie nationale de santé (SNS) qui sera... 7

Épidémie de rougeole en Italie : près de 4 500 cas dont 3 décès chez des non-vaccinés en 2017

rougeole

La cause principale de l'épidémie de rougeole qui sévit actuellement en Italie est « la part grandissante au fil du temps d'individus... 2

Patients et médecins n'imaginent pas (à tort) que la rémission du diabète est possible

diabete

Selon un papier d'analyse publié dans le « BMJ », le diabète de type 2 est encore trop souvent considéré à tort comme une maladie... 5

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter