L’offensive de Montebourg sur la politique économique fait imploser le gouvernement

L’offensive de Montebourg sur la politique économique fait imploser le gouvernement

25.08.2014
  • 1408971619539155_IMG_134516_HR.jpg

La fronde du ministre de l’Économie Arnaud Montebourg a provoqué ce lundi matin la chute du gouvernement de Manuel Valls, qui a été immédiatement chargé par François Hollande de composer une nouvelle équipe.

Le Premier ministre, reçu pendant une heure lundi matin par le chef de l’État, est chargé de constituer, d’ici à mardi, une « équipe en cohérence avec les orientations » que François Hollande « a lui-même définies pour notre pays », a déclaré l’Élysée dans un très bref communiqué. Le nouveau casting sera annoncé « dans la journée de mardi », précise l’Élysée.

Peu après l’annonce de la démission du gouvernement, Manuel Valls a commencé à recevoir un à un les ministres démissionnaires à Matignon.

Ligne jaune

Ce remaniement inattendu intervient après les déclarations anti-austérité d’Arnaud Montebourg (au « Monde » puis depuis son fief électoral de Frangy-en-Bresse). Dès dimanche soir, l’entourage de Manuel Valls avait lancé un avertissement en déclarant que Montebourg, électron socialiste peu contrôlable, avait « franchi une ligne jaune ». Dimanche, à Frangy-en-Bresse, Arnaud Montebourg avait reconnu avoir demandé à François Hollande une « inflexion majeure de notre politique économique ». Dans le journal « le Monde », il réclamait de « hausser le ton » vis-à-vis de l’Allemagne, « prise au piège de la politique austéritaire ».

Lors d'un point presse ce lundi après-midi à Bercy, Arnaud Montebourg, annonçant de fait son départ du gouvernement, a étalé ses divergences économiques de fond avec les orientations actuelles. Il a affirmé que les « politiques d'austérité de hausses d'impôts ou de réductions excessives des dépenses publiques » sont « absurdes, injustes et ne marchent pas », et même à l'origine de « souffrances inutiles ».

Dans le secteur de la santé, l'action d'Arnaud Montebourg à Bercy aura en particulier été marquée par le lancement en 2013 d'un comité stratégique de filière des industries et technologies de santé, puis par la signature d'un contrat de filière avec les industriels. Plus récemment, Montebourg avait promis un projet de loi sur la croissance et le pouvoir d'achat visant notamment certaines professions réglementées, s'attirant de vives critiques dans le monde de la santé.

Cette crise gouvernementale surgit sur fond de très mauvais résultats économiques (croissance nulle au premier semestre, chômage record).

C. D. (avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 22 Commentaires
 
26.08.2014 à 10h27

« Arnaud Montebourg saura reprendre son véritable Nom car c'est Arnaud de Montebourg . »

Répondre
 
27.08.2014 à 08h52

« Le problème avec lui c'est qu'il a tellement de suffisance que même sans particule il doit faire honte à sa famille. »

Répondre
 
26.08.2014 à 08h45

« Qui regrette son départ ? Beau parleur, artiste du rien, son départ est un redressement productif. »

Répondre
 
26.08.2014 à 07h43

« Montebourg est sonore.
Il incarne bien le coq français, bruyant et infatué.
Qu'il quitte sa petite montagne médiatique.
Je rêve aussi du départ d'MST, peut être dégagera t elle comme Duflot. Vite. Lire la suite

Répondre
 
26.08.2014 à 10h47

« "Un Tartarin" aurait dit mon grand-père... je le dis aussi. »

Répondre
 
27.08.2014 à 08h54

« "Pauvre Hollande, je dirais surtout "pauvre France". »

Répondre
 
26.08.2014 à 07h42

« Ministre , ce n'est pas un métier c'est une fonction , un métier on recrute sur examen pour une compétence précise , une fonction on recrute par copinage. »

Répondre
 
26.08.2014 à 18h49

« Eh bien alors il y a plein de "copinage" et en haut point ! »

Répondre
 
25.08.2014 à 22h59

« Concernant le remaniement ministériel , MST , la ministre jusque-là renouvelée de la santé , a porté plus de préjudice à la médecine tant libérale que publique que l'ensemble des ministres de la san Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

La justice suit l'expertise médicale et maintient Tariq Ramadan en détention 

Ramadan

La Cour d'appel de Paris a décidé ce jeudi du maintien en détention provisoire de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols, dont l'un sur... 1

Evénement

Entretien exclusifÉdouard Philippe : « On n'avancera pas sans les médecins »

Edouard Philippe

« La santé est au cœur des priorités du gouvernement », assure Édouard Philippe qui maintient « toute sa confiance » à Agnès Buzyn et se déf... 11

Deux syndicats de médecins ostéopathes condamnés à verser 10 000 euros au réseau Santéclair

Le Syndicat national des médecins ostéopathes (SNMO) et l'Union des médecins à expertise particulière (MEP) de la FMF ont été condamnés... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter