Les médecins territoriaux obtiennent une revalorisation statutaire et salariale

Les médecins territoriaux obtiennent une revalorisation statutaire et salariale

25.08.2014
  • 1408971586539150_IMG_134515_HR.jpg

    Les médecins territoriaux obtiennent une revalorisation statutaire et salariale

Deux décrets revalorisant le statut et le salaire des 3 000 médecins territoriaux titulaires (1) sont parus au « Journal officiel » du 21 août 2014.

Le Syndicat national des médecins de protection maternelle et infantile (SNMPMI) a salué « une première victoire »« après plus de dix ans de mobilisation » en faveur de l’alignement des salaires des médecins territoriaux sur la grille des médecins inspecteurs de santé publique (MISP).

De 300 à 650 euros bruts en plus

« En début de carrière, le salaire va augmenter de 2 200 à 2 500 euros mensuels bruts, précise au « Quotidien » le Dr Pierre Suesser, président du SNMPMI. Après 15 ans, un médecin territorial pourra également voir son salaire réévalué de 3 200 à 3 600 euros bruts. C’est en fin de carrière qu’on note la plus belle progression, de près de 650 euros. Certains médecins percevront alors près de 4 500 euros bruts. »

Le syndicat a mis en ligne un tableau comparatif entre l’ancienne et la nouvelle grille indiciaire des médecins territoriaux.

Satisfait de cette « indéniable avancée statutaire », le SNMPMI maintient néanmoins sa revendication d’une « stricte homologie » entre la grille salariale des médecins territoriaux et celle des MISP.

(1) Les médecins territoriaux peuvent exercer, par exemple, dans : les services de protection maternelle infantile (PMI), les maisons départementales des personnes handicapées (MDPH), les services pour l’autonomie et la coordination autour des personnes âgées et des personnes handicapées, les services communaux d’hygiène et de santé, les centres municipaux de santé, les services départementaux d’incendie et de secours (Sdis).

A. B.-I.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
26.08.2014 à 18h51

« 2 500 euros brut , c'est méprisant. »

Répondre
 
26.08.2014 à 11h32

« Profession médicale. Un salaire de misère après plus de dix ans d'études, ce que touche une infirmière; où va-t-on. »

Répondre
 
26.08.2014 à 20h48

« Oui mais l' ide elle bosse ...... »

Répondre
 
26.08.2014 à 10h43

« Ils exercent en libéral à côté ou c'est sensé être un temps plein ?????? »

Répondre
 
26.08.2014 à 09h57

« 2 092,76 € brut par mois en début de carrière effectivement quel métier après dix ans d'études paye moins, car en net cela fait 1 850 € environ. »

Répondre
 
25.08.2014 à 20h32

« Un peut plus de 10 ans d'études....
On comprend pourquoi il y en a si peu. »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Le vin, un alcool comme les autres ? L'Élysée désavoue Buzyn, les acteurs de la santé publique s'indignent

Vin

Le vin est-il un alcool comme un autre ? La polémique ne cesse d'enfler entre défenseurs de la santé publique et partisans du monde... 9

Recertification : rapport en septembre, les médecins libéraux furieux d'avoir été exclus du comité de pilotage

Un rapport sur la recertification des compétences des médecins sera rendu en septembre 2018 par une mission installée jeudi, annoncent les... 14

Plan de prévention de la radicalisation : les professionnels de la santé concernés

radicalisation

Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné notamment de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, a dévoilé un plan national de prévention... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter