L’Italie confrontée à une pénurie d’anesthésistes-réanimateurs

L’Italie confrontée à une pénurie d’anesthésistes-réanimateurs

31.07.2014
  • 1406802601538932_IMG_134401_HR.jpg

Frappé par les coupes franches, le système de santé transalpin s’organise pour pallier tant bien que mal l’insuffisance d’anesthésistes et de réanimateurs.

En mai dernier, les opérations programmées dans les services de l’hôpital public Jozzolini, situé à Lametia Terme (Calabre), ont été annulées par manque d’anesthésistes. Dans le Latium, le scénario est identique depuis plusieurs mois. En Sicile, la Fials, le syndicat des médecins hospitaliers, a porté plainte auprès de l’Union européenne.

À l’origine de cette décision, la situation qualifiée d’insoutenable dans les départements d’orthopédie et, surtout, d’anesthésie et de réanimation. En clair, les services ne sont pas assez pourvus de blouses blanches de ces spécialités, notamment la nuit et les jours fériés. La situation est devenue tragique. « L’Italie manque cruellement d’anesthésistes et de nombreux praticiens français passent la frontière pour faire des stages ou travailler dans le privé », confiait il y a quelques années, un anesthésiste toulousain. Depuis, rien n’a changé. La situation s’est même dégradée.

« En 2011, il manquait 3 500 anesthésistes en Italie. Aujourd’hui, il en faudrait à la louche 4 500 », analyse le Pr Alessandro Vergallo, président de l’AAROI-EMAC, le syndicat des réanimateurs et des anesthésistes italiens. De nombreux praticiens sont devenus multicartes. « Ils exercent d’autres spécialités sans y être spécifiquement formés pour des raisons économiques car avec l’application des différents plans de réduction des dépenses publiques, le public ne recrute plus », explique Alessandro Vergallo.

Système D

Pour compenser l’absence de spécialistes, les hôpitaux utiliseraient des médecins anesthésistes en cours de spécialisation ou en formation. « On tamponne à l’italienne ! », s’insurge Alessandro Vergallo. Cette situation pose la question du niveau de sécurité des patients. Les blouses blanches en colère reprochent au gouvernement d’avoir opté de manière trop radicale pour la réduction de la masse salariale dans l’administration publique.

Dans le privé, les cliniques optent pour le recours à la filière étrangère parfois moins coûteuse. Une piste inexploitable pour les structures publiques, soumises à une diète financière draconienne. Alors que faire ? «  Il faut revoir le numerus clausus à l’université qui ne tient pas compte des besoins réels dans les différentes spécialisations et pousser le gouvernement à interrompre sa politique de restriction pour pouvoir recruter », assène Alessandro Vergallo.

Une rencontre s’est récemment tenue entre le gouvernement et les confédérations italiennes qui représentent les médecins pour évoquer la politique d’austérité et les restrictions en matière d’investissement et de recrutement. Comme d’habitude, la discussion a tourné court. La conjoncture ne permet pas à l’exécutif de revoir sa copie.

De notre correspondante à Rome, Ariel F. Dumont
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
01.08.2014 à 20h51

« Bon ils n'ont qu'a faire comme en Russie
1 anesthésiste qui n'endort pas et qui vous opère en 20 minutes,montre chrono en main ,car il y a la queue et il ne faut pas faire attendre ! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Dans la Manche, un maire fait face au désarroi des habitants privés de généralistes

manche

« Nous sommes dans une situation plus que tendue ». Jean-Pierre Lhonneur, maire de Carentan-les-Marais (Manche) depuis 2008, est quelque peu... 8

Poses de prothèses en chirurgie ambulatoire : l'AP-HP marque des points

hanche prothese

L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la réalisation de deux poses de prothèse (totale de hanche et unicompartimentale... 6

Éléments en faveur d'une maladie de Lyme chronique, d'après des travaux chez le singe

lyme

Alors qu'en France un protocole de diagnostic et de soins est en cours de rédaction à la Haute Autorité de santé (HAS), les controverses... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter