Accessibilité des cabinets : en Bretagne, l’URPS aide les médecins à se mettre aux normes

Accessibilité des cabinets : en Bretagne, l’URPS aide les médecins à se mettre aux normes

29.07.2014
  • 1406623030538760_IMG_134351_HR.jpg

L’Union régionale des professionnels de santé (URPS) de Bretagne a initié un programme d’accompagnement des médecins afin de les aider à respecter les obligations imposées par la loi sur l’accessibilité de 2005.

« Selon les études disponibles, 65 à 80 % des cabinets des médecins libéraux ne seraient pas aux normes, alors qu’ils sont soumis à la réglementation des établissements recevant du public », souligne d’emblée le Dr Hervé Le Néel (CSMF), président de l’URPS de Bretagne. Tous les cabinets doivent réaliser un diagnostic d’accessibilité d’ici au 31 décembre prochain.C’est dire si le chantier de l’accessibilité est de grande ampleur.

Dans la région comme dans toute la France. Les 60 médecins élus de l’URPS Bretagne ont voulu venir en aide à leurs 5 200 confrères avec un dossier spécifique sur le site de l’Union.

Réunions et aides au diagnostic

Depuis mai, des soirées sont organisées par l’URPS sur le sujet. Six ont déjà eu lieu (1). Une bonne trentaine de médecins s’y sont rendus. Première réaction : « Ils étaient étonnés quand ils ont entendu le nombre des normes », résume le Dr Béatrice Allard-Coualan, directrice médicale de l’URPS. « Il est difficile d’être aux normes car la loi prend en compte tout patient qui présente des problèmes d’autonomie, de la personne handicapée en fauteuil roulant, à la femme enceinte ou la mère venant avec une poussette », précise Hervé Le Néel.

Places de parking, cheminement extérieur pour atteindre le cabinet, poids de la porte d’entrée, hauteur et configuration du bureau du médecin, contraste de couleurs entre le mur et le chambranle de la porte... La loi et ses décrets détaillent tout. Avec, à la clé, de possibles poursuites pénales si le local et son environnement sont difficiles d’accès.

Message positif

Cela étant, le message délivré au cours de ces soirées se veut positif. « Des médecins peuvent penser que leur situation est inextricable, par exemple parce que leur cabinet se trouve à l’étage d’un immeuble sans ascenseur, explique le Dr Eric Van Melkebeke, secrétaire-adjoint de l’URPS. Mais, on peut trouver une solution. Des demandes de dérogation peuvent être déposées et la loi comporte plusieurs dispositions particulières (bâtiments historiques, disproportion entre la mise en accessibilité et ses conséquences, impossibilité technique liée à l’environnement ou à la structure du bâtiment, ndlr). Nous avons déjà sauvé des confrères d’une mise à la retraite précipitée… »

La première obligation est de pouvoir prouver qu’une démarche a été engagée sur cette question avant fin 2014. D’où la proposition de l’URPS de recourir à un expert qui réalisera, pour un tarif négocié, un diagnostic du cabinet. Déjà, une cinquantaine ont été demandés.

« Notre idée est de pouvoir centraliser les diagnostics pour évaluer les besoins de travaux et appuyer des demandes d’aide financière », souligne Hervé Le Néel.

(1) Un colloque sur le diagnostic de l’accès aux soins en Bretagne sera organisé par l’URPS à Saint-Malo le 21 novembre 2014.

De notre correspondant Olivier Quarante
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 8 Commentaires
 
CathL Médecin ou Interne 30.07.2014 à 01h40

« Pour info, expertise : 550 euros. Dérogation obtenue pour tous les aménagements pour les handicaps physiques. Il me reste juste comme obligation les handicaps sensoriels, soit la sonnette spécifique Lire la suite

Répondre
 
30.07.2014 à 16h04

« Bravo ! En tant que Conseil en accessibilité, je m’intéresse particulièrement aux ERP de 5ème catégorie dont font partie vos cabinets médicaux et je pense que vous avez choisi la bonne démarche: cel Lire la suite

Répondre
 
30.07.2014 à 20h44

« Mais bien sûr on n'a que ça à faire, dialoguer, se prendre la tête avec le proprio, "se concerter avec les confrères" (pour un libéral la réunionnite n'est pas rémunérée), le syndic et les collectiv Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 29.07.2014 à 23h30

« Le 22 04 14 l'UFML ecrivait :
Mise aux normes handicapés des cabinets médicaux.

La mise aux normes des cabinets médicaux pour permettre leur accessibilité aux personnes atteintes de handicap, obli Lire la suite

Répondre
 
JEROME M Médecin ou Interne 29.07.2014 à 22h43

« Il est des structures syndicales qui ont perdu tous repères...Rappelons ce que l'UFML écrivait suite à cette réunion dont nous avons maintenant les détails officiels, C’était il y a près de deux moi Lire la suite

Répondre
 
29.07.2014 à 19h03

« Bon. On va tous émigrer dans des maisons médicalisées en périphérie des villes, selon le bon vouloir du juge qui donnera ou pas une dérogation. Sommes nous encore en démocratie ? Les handicapés psy Lire la suite

Répondre
 
29.07.2014 à 21h16

« Oui c'est hélas la solution évidente qui va nous tomber de dessus l'obligation de migrer a la périphérie des villes ds des centres commerciaux aux normes . Merci messieurs les syndicats de ne Lire la suite

Répondre
 
29.07.2014 à 16h11

« "Qui va aider qui " et "avec quoi"? that's is the question ?
Vu que les docteurs retraités travailleront encore dans leurs cabinets ! »

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 1

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... Commenter

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter