Inquiets pour leur formation, les internes parisiens demandent 150 terrains de stage supplémentaires

Inquiets pour leur formation, les internes parisiens demandent 150 terrains de stage supplémentaires

21.07.2014

Le Syndicat des internes des hôpitaux de Paris (SIHP) s’inquiète ouvertement pour la qualité de la formation des futurs médecins en Ile-de-France et menace de lancer un mouvement de grève en septembre si davantage de terrains de stage ne sont pas ouverts par l’agence régionale de santé (ARS) à la rentrée.

Un arrêté paru au « Journal officiel » prévoit que 8 190 postes d’internat seront ouverts en France entière dont 1 437 en Ile-de-France (1).

Or, l’ARS francilienne envisage d’ouvrir un nombre inférieur de terrains de stage, affirme le SIHP, laissant peu, voire pas de choix aux derniers internes classés. « Depuis plusieurs années, l’ARS essaie d’avoir un taux d’inadéquation des postes ouverts proche de zéro, déclare Jules Grégory, vice-président du SIHP. Son objectif est d’ouvrir autant de postes que d’internes. » La situation pose problème aux futurs médecins. Certains terrains de stage, qui ont pourtant été agréés à recevoir des internes, ne seront finalement pas proposés aux internes franciliens tandis que d’autres, notamment en grande couronne, le seront. « Or, les postes éloignés de Paris intéressent peu les internes et la valeur pédagogique de certains est discutable », affirme Jules Grégory.

Préavis de grève pour septembre

Selon le SIHP, il manque aujourd’hui 150 terrains de stage pour permettre à tous les internes d’effectuer réellement un choix pour leur formation. « Nous souhaitons la tenue d’une nouvelle commission de répartition des terrains d’internat et l’ouverture de ces nouveaux postes au moins deux semaines avant le choix des stages qui doit intervenir vers le 10 septembre », explique Jules Grégory. Le SIHP a déposé un préavis de grève pour la première semaine de septembre de l’ensemble des soins, diurnes et nocturnes. Même si la période estivale est peu propice à une mobilisation, le syndicat a commencé à sensibiliser les internes sur les réseaux sociaux et par mail. Il est entré en contact avec l’ARS et le ministère de la Santé, les doyens et l’AP-HP pour tenter d’obtenir ces terrains de stages supplémentaires.

Le SIHP souhaite à terme garantir l’ouverture d’un nombre de terrains de stage supérieur d’au moins 7 % au nombre d’internes en formation. « Cette inadéquation est un moyen de garantir la qualité pédagogique », affirme Jules Grégory.

« La tentation des ARS de limiter ce taux d’inadéquation devient générale même si, jusqu’à présent, Paris, Lyon et Marseille en étaient préservés », analyse Emanuel Loeb, président de l’Intersyndicat national des internes (ISNI). Parmi ses 48 propositions pour la future loi de santé, l’ISNI a demandé l’inscription d’un taux d’inadéquation de 15 % « pour chaque spécialité et au sein de chaque subdivision, et ce à toutes les phases du cursus, afin de favoriser une émulation entre les différents services ».

Rien n’est tranché, affirme l’ARS

Jointe par « le Quotidien », l’ARS d’Ile-de-France tente de dédramatiser et affirme qu’« aucun chiffre n’est définitivement arrêté ». Une seconde commission de répartition des postes d’internat doit se réunir d’ici à la fin août qui réunira notamment doyens, coordinateurs des spécialités et syndicats d’internes. « Il y a aura des terrains de stage pour tous les internes, affirme-t-on à l’ARS. Un volant de terrains de stage supplémentaires sera ouvert pour permettre aux internes d’avoir le choix. »

(1) Seront ouverts à la rentrée en Ile-de-France 611 postes de médecine générale (42 de moins en un an), 310 en spécialité médicale (+ 50), 117 en spécialités chirurgicales, 92 en anesthésie-réanimation, 17 en biologie médicale, 10 en gynécologie médicale, 45 en gynécologie-obstétrique, 27 en médecine du travail, 79 en pédiatrie, 102 en psychiatrie et 16 en santé publique.

Christophe Gattuso
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire
 
22.07.2014 à 00h24

« La grosse nébuleuse qui sert de coordination de médecine générale préfère proposer des stages aux copains plutôt qu'aux services bien notés par les internes : il ne faut pas s'étonner que les intern Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Prise de têtes à la FHF ?

gruson

Le délégué général de la Fédération hospitalière de France (FHF) David Gruson pourrait quitter ses fonctions pour cause de conflit avec le... 4

Aluminium dans les vaccins : rien pour l'instant ne remet en cause la balance bénéfice risque

vaccins

« Vaccins. Le rapport qui dérange » titre en « une » « le Parisien » de ce 22 septembre. « Exclusif. D'après un rapport sérieux et inédit, b... 8

À Bourgoin-Jallieu, médecins et personnels de l'hôpital s'élèvent contre un « management destructeur »

Mercredi, une dizaine de médecins et professionnels de santé se sont donné rendez-vous devant le Centre hospitalier Pierre-Oudot de... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter