Industrie pharmaceutique : le médicament remboursable en baisse de 2,3 %, inquiétude du LEEM

Industrie pharmaceutique : le médicament remboursable en baisse de 2,3 %, inquiétude du LEEM

16.07.2014
  • 1405522653537543_IMG_134013_HR.jpg

« Récession durable, perte d’attractivité industrielle » : le LEEM (Les entreprises du médicament, syndicat patronal de l’industrie pharmaceutique) s’alarme ce mercredi de l’évolution du marché du médicament, à la faveur du bilan économique préoccupant des entreprises du secteur.

Selon ce baromètre, le chiffre d’affaires des médicaments remboursables en France a diminué 2,3 % en 2013, après une année 2012 déjà en décroissance de 3,3 % et deux années de stagnation en 2010 et 2011.

« Identifiée par le président de la République comme un secteur stratégique pour le pays, l’industrie du médicament affronte pourtant, pour la troisième année consécutive, un alourdissement massif des mesures de régulation et de fiscalité », se désole le LEEM.

Effectifs salariés en baisse depuis 5 ans

La situation est d’autant plus fragile que le marché des produits d’automédication (en baisse de 3,1 %) et celui des médicaments hospitaliers (0,8 %) n’ont pas constitué des relais de croissance, souligne le LEEM.

Surtout, la France serait en passe de devenir une exception. « Parmi les grands marchés mondiaux, et plus particulièrement parmi les cinq grands acteurs européens du médicament, la France est le seul pays qui continue d’afficher une décroissance du chiffre d’affaires médicament remboursable en 2013 », relève le LEEM. Les industriels du secteur font régulièrement valoir qu’ils supportent 50 % des économies de l’assurance-maladie, alors que le médicament ne représente que 15 % des dépenses.

L’industrie pharmaceutique poursuit également son recul en termes d’emploi. Pour la cinquième année consécutive, elle a connu une baisse de ses effectifs salariés en 2012. « La décroissance de l’emploi devrait atteindre 2,1 % en 2013, faisant passer les effectifs salariés sous la barre des 100 000 personnes », précise le LEEM. Les investissements productifs dans le médicament en France ont baissé de 44 % ces quatre dernières années.

Un renfort de poids pour la balance commerciale

Pour autant, « le médicament demeure un puissant générateur de devises pour la France », salue le LEEM.

Les échanges commerciaux de médicaments ont représenté, en 2013, un excédent commercial de 8,8 milliards d’euros, en hausse de 24 %, alors que la balance commerciale globale de l’Hexagone est lourdement déficitaire.

En 2013, les exportations de produits pharmaceutiques ont représenté 6,9 % des exportations totales de la France, derrière l’aéronautique-aérospatiale (11,9 %).

C. D.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 5 Commentaires
 
17.07.2014 à 13h56

« Bravo et merci les pharmaciens vous nous confirmez que les pénuries sont organisées en raison de la casse des prix !!
Nous le supposions fortement en raison du lobbying bulldozer des génériqueurs. L Lire la suite

Répondre
 
17.07.2014 à 10h44

« Cesser immédiatement de casser les prix, stabiliser les génériques, baisser la fiscalité et les charges. »

Répondre
 
17.07.2014 à 07h43

« A première vue, on ne peut être que d’accord avec les deux commentaires ci-dessous.
Attention néanmoins aux jugements trop hâtifs et à l’emporte pièce. Tout comme pour les médecins, une politique ta Lire la suite

Répondre
 
16.07.2014 à 20h54

« On devrait donc sur prescrire des médicaments dont l'indication serait inutile pour faire plaisir au Leem.
Dans Quelle société financière vivons nous ?? »

Répondre
 
16.07.2014 à 23h33

« On devrait donc arrêter de casser les prix, de privilégier les génériques et d'augmenter les taxes spécifiques »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

HTA : les 10 axes et les 60 propositions de la SFHTA

hta

L'HTA est banalisée en France et trop souvent perçue comme un simple facteur de risque cardio-vasculaire, s'inquiète la Société française... 4

Migrants : le Défenseur des droits s'alarme d'une défaillance des droits fondamentaux

ddd

Le monde associatif saisit le défenseur des droits (DDD), Jacques Toubon, ce 18 décembre, journée internationale des migrants, avec... 1

Un quart des ophtalmologistes refusent les nouveaux patients, selon un sondage

Les Français attendent en moyenne 87 jours pour obtenir un rendez-vous chez l'ophtalmologiste, constate une étude nationale* réalisée par... Commenter

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter