L’Assemblée et le Sénat valident les nominations de Jacques Toubon et Adeline Hazan

L’Assemblée et le Sénat valident les nominations de Jacques Toubon et Adeline Hazan

09.07.2014
  • 1404913775536700_IMG_133782_HR.jpg

Les commissions compétentes de l’Assemblée nationale et du Sénat ont approuvé ce mercredi 9 juillet les nominations proposées par François Hollande de Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits et d’Adeline Hazan, comme Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL). Ces deux nominations seront inscrites à l’ordre du jour du Conseil des ministres du 16 juillet.

48 voix pour Toubon

Jacques Toubon, qui avait vigoureusement défendu sa cause devant les députés mercredi dernier, répondant aux attaques qui le visent depuis un mois, a récolté 48 voix en sa faveur et 33 contre. Dans le détail, sa candidature a été validée par 32 suffrages à l’Assemblée (19 contre) et 16 au Sénat (14 contre). Sept bulletins étaient blancs ou nuls à l’Assemblée et 5 au Sénat.

Un veto parlementaire aurait nécessité les trois cinquièmes des suffrages exprimés parmi ces commissions.

L’ancien ministre chiraquien de la justice et de la culture succède à 73 ans à Dominique Baudis, décédé en avril dernier.

53 voix pour Hazan

L’ancienne maire socialiste de Reims de 2008 à 2014, Adeline Hazan accède avec 53 suffrages favorables (et 36 défavorables) au poste de Contrôleuse générale des mieux de privation de liberté, en remplacement de Jean-Marie Delarue.

Lors de son audition devant les députés la semaine dernière, l’ancienne juge, présidente entre 1986 et 1990 du Syndicat de la Magistrature, s’était inscrite dans la continuité de l’action de son prédécesseur en promettant du travail de terrain, des visites d’établissements, des rencontres avec les personnes privées de liberté et les personnels, et des propositions de modification du cadre réglementaire. Elle avait aussi déploré l’absence d’écoute qu’avait reçu le CGLPL et dit son intention d’instaurer une commission de suivi et d’évaluation des avis et recommandations.

Coline Garré
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 1 Commentaire

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

aphp activite

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter