La pompe à insuline testée avec succès chez les patients diabétiques de type 2

La pompe à insuline testée avec succès chez les patients diabétiques de type 2

07.07.2014
  • 1404740472535917_IMG_133547_HR.jpg

    La pompe à insuline testée avec succès chez les patients diabétiques de type 2

L’équipe du service d’endocrinologie-diabétologie du CHU de Caen, dirigée par le Pr Yves Reznik, vient de montrer que l’utilisation de la pompe à insuline chez des diabétiques de type 2 assure un meilleur contrôle du diabète que les multi-injections. Les résultats de cet essai multicentrique international viennent d’être publiés dans the « The Lancet ».

Si la pompe à insuline est un traitement de référence dans l’arsenal thérapeutique à disposition pour la prise en charge du diabète de type 1, les connaissances concernant son usage dans la prise en charge du diabète de type 2 étaient jusqu’à présent moins précises. C’est pour répondre aux questions non résolues que l’essai multi-centrique international OPT2MISE a été initié.

Baisse moyenne du taux d’HbA1c

Trois cent trente-et-un patients issus de 36 centres de diabétologie en Europe, au Canada, en Israël, en Afrique du Sud et aux États-Unis ont été inclus dans cette étude et randomisés en 2 groupes : 168 patients sous pompe à insuline et 163 patients sous multi-injections. Les principaux résultats de l’étude incluent une baisse moyenne du taux d’HbA1c de -1,1 % chez les patients sous pompe qui correspond à une différence de - 0,7 % par rapport aux patients restés sous multi-injections et l’obtention d’un taux d’HbA1c en dessous de 8 % chez 55 % des patients sous pompe contre seulement 28 % des patients sous multi-injections.

En revanche, la fréquence des hypoglycémies reste faible et identique dans les 2 groupes thérapeutiques. Enfin, la dose totale d’insuline est réduite de 20% sous pompe en comparaison aux multi-injections.

OPT2MISE a démontré qu’une utilisation ciblée de la pompe permettait d’améliorer le contrôle glycémique du diabète de type 2 chez les patients en échec de traitement par multi-injections.

Insulin pump treatment compared with multiple daily injections for treatment of type 2 diabetes (OpT2mise) : a randomised open-label controlled trial.Yves Reznik, Ohad Cohen, Ronnie Aronson, Ignacio Conget, Sarah Runzis, Javier Castaneda, Scott W Lee, for the OpT2mise Study Group. The Lancet publié en ligne le 3 juillet.

Dr A.T.
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Activité libérale à l'AP-HP : 350 praticiens hospitaliers ont perçu 38,6 millions d'euros en 2016

Les praticiens hospitaliers qui ont exercé une activité libérale à l'Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) en 2016 se sont... Commenter

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 9

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter