Psychiatre de Sarcelles poignardé : l’agresseur présumé mis en examen

Psychiatre de Sarcelles poignardé : l’agresseur présumé mis en examen

16.06.2014

L’agresseur présumé du psychiatre de 69 ans poignardé à une dizaine de reprises vendredi dans un centre médical de Sarcelles (Val-d’Oise) a été mis en examen samedi et écroué, a annoncé à l’AFP le procureur de Pontoise, Yves Jannier.

L’homme, âgé de 25 ans et souffrant de troubles psychologiques, a été déféré samedi après-midi et mis en examen pour « tentative d’assassinat ». Il a été placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

Le médecin, touché au dos et au thorax, a « été longuement opéré pendant la nuit », et se trouvait samedi en service de réanimation post-opératoire, à l’hôpital Georges-Pompidou, à Paris, selon une source proche de l’enquête. « Son état a été stabilisé, mais reste critique », a précisé Yves Jannier, qui assure que « plusieurs organes vitaux ont été touchés ».

« Se venger des médecins »

Présenté par ses collègues comme un médecin très expérimenté, le psychiatre avait été violemment agressé vendredi matin par un patient lors d’une consultation au centre médico-psychologique (CMP) de Sarcelles, dépendant de l’hôpital de Gonesse (Val-d’Oise).

L’agresseur « s’est présenté au secrétariat, a demandé à voir le médecin qui le suivait », a relaté le directeur de l’hôpital, Jean-Pierre Burnier. Son psychiatre n’étant pas là, il s’est jeté sur sa victime, la rouant de coups puis la poignardant à une dizaine de reprises.

L’agresseur supposé, qui était dans un premier temps parvenu à fuir à pied, a été interpellé une heure après les faits en regagnant son domicile, à quelques centaines de mètres du cabinet médical. Lors de sa garde à vue, le suspect a reconnu les faits. « Il a expliqué qu’il souhaitait se venger des médecins », a expliqué Yves Jannier, qui précise toutefois que la victime n’était pas son médecin habituel.

Le jeune homme, suivi en pédopsychiatrie lorsqu’il était enfant puis en psychiatrie depuis l’âge adulte, était connu depuis plusieurs années au CMP de Sarcelles.

(Avec AFP)
Source : Lequotidiendumedecin.fr

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Manque de temps, frustration, relations avec les patients : ces facteurs de stress qui mènent les généralistes au burn-out

La sensation de « travail empêché » chez les médecins joue fortement sur l'épuisement émotionnel et la dépersonnalisation, deux causes de... 5

Rénovation du dépistage néonatal : vers la création d'un centre national de coordination

dépistage néonatal

Le ministère de la Santé lance un appel à candidatures national pour désigner le centre hospitalier universitaire qui accueillera le futur... 1

AP-HP : contre un « plan social imposé », les personnels bravent la pluie et Martin Hirsch

aphp

Une trentaine de personnels de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) se sont rassemblés ce lundi devant le siège parisien du... 2

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter