Urgences : le coup de gueule des pompiers, las d’être considérés comme des « sous-traitants »

Urgences : le coup de gueule des pompiers, las d’être considérés comme des « sous-traitants »

11.06.2014
  • 1402499309529068_IMG_131524_HR.jpg

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) a annoncé qu’elle gelait « toute relation et collaboration, hors actions opérationnelles, des services d’incendie et de secours avec les SAMU et les agences régionales de santé ». Les pompiers dénoncent « l’incohérence » entre le discours présidentiel, de garantir l’accès aux soins urgents en moins de 30 minutes, et l’action de la ministre de la Santé qui, lors du dernier congrès des urgences, n’a pas évoqué une fois les sapeurs-pompiers.

Décisions unilatérales

Ce défaut de concertation se traduit, selon la FNSPF, par des décisions unilatérales sans que les pompiers ne soient associés aux travaux. La Fédération cite le développement des hélicoptères sanitaires « sans coordination ni pilotage global », le déploiement des médecins correspondants du SAMU en concurrence avec les 4 500 médecins sapeurs-pompiers volontaires, des expérimentations sur des transports sanitaires urgents sans concertation avec les SDIS ou encore la mise en place d’un système nationale d’information des SAMU censé rassembler l’ensemble des acteurs des soins urgents... « à l’exception des pompiers ».

« Ces annonces ne peuvent qu’accroître l’irritation des acteurs de la communauté des SDIS, ravalés au rang de sous-traitants », s’insurge le colonel Éric Faure, président de la FNSPF, qui réclame le rétablissement d’un « dialogue partenarial respectueux ».

Ch. G.
Source : Lequotidiendumedecin.fr
Commenter 6 Commentaires
 
12.06.2014 à 02h37

« Urgentistes ou médecin pompier ça reste des généralistes et il n'est pas question de raviver de vieilles querelles.
Vive l'union 15-18 sous le 112 (numéro unique europeen pour l'urgence vitale ou gr Lire la suite

Répondre
 
11.06.2014 à 23h39

« Depuis la régulation SAMU, le médecin pompier que je suis n'est pratiquement plus appelé que pour les arrêts cardio-respiratoires. Pire le médecin-chef du SDISS refuse de me remplacer les périmés so Lire la suite

Répondre
 
17.06.2014 à 07h57

« oui , moi idem. »

Répondre
 
11.06.2014 à 23h33

« Profession médecin urgentiste.
Il ne faut pas que les pompiers se plaignent; ils ont la considération en rapport avec leur compétence secouriste; elle était bien meilleure dans les années 2000, sout Lire la suite

Répondre
 
11.06.2014 à 20h20

« "Ils ont raison" il faut "pimponner" surtout ne pas se laisser couper le sifflet ! »

Répondre
 
11.06.2014 à 17h19

« Il faut confier la régulation faite par les SAMU au SDIS et faire en sorte que les médecins intègrent des postes de soins plutôt qu'administratifs. Ces postes coûtent chers et sont peu productifs en Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

A la une

add

Arrêt de commercialisation du Cytotec, et objectif zéro médicament pendant la grossesse : les chantiers de l’ANSM

ansm

Le laboratoire Pfizer, qui commercialise le Cytotec, a annoncé que ce médicament ne serait plus distribué en France à partir du 1er mars... 2

« Les ECN seront supprimées », annonce le patron des doyens au congrès de l'Ordre

ECN

Le président de la conférence des doyens de médecine a créé la surprise, ce jeudi après-midi, en annonçant la fin programmée des épreuves... 42

Agnès Buzyn relance la recertification périodique, les syndicats sur le qui-vive

buzyn

L'annonce de la ministre de la Santé, jeudi, de mettre en œuvre la recertification des compétences des professionnels de santé a été... 41

A découvrir
l'annuaire du-diu
GUIDE PHARMA SANTE

Le Guide Pharma Santé regroupe l’ensemble des informations et points de contacts des entreprises du monde de la Santé.

Consulter
imageagenda

Retrouvez tous les évènements
et congrès à venir

Consulter